Quand souffle le vent du Nord - La septième vague - Daniel Glattauer ****

Roman épistolaire moderne (plus de lettres manuscrites mais ici des courriels), Quand souffle le vent du Nord oppose deux personnages sensuels : Emmi, jolie jeune femme mariée et Léo, célibataire "très intéressant", embourbé dans une relation amoureuse qui ne cesse de finir avant de commencer. On assiste à une checklist de courriels punchy envoyés, montrant l'évolution des sentiments des personnages, qui a priori ne devaient pas se retrouver... En effet, c'est à l'occasion de plusieurs courriels envoyés par erreur, qu'Emmi et Léo se lient (et se lisent d'abord !).
Quand souffle le vent du Nord demeure un gros succès dans son pays d'origine : outre l'originalité de l'idée de départ (et sa toute vraisemblance dans notre monde actuel où tout va vite, tout se (dé)fait vite), les dialogues sont savoureux, les personnages vrais, au caractère bien trempé et très attachants. Néanmoins, j'ai ressenti une certaine frustration au cours de la lecture par trop de longueurs.
En bref, c'est un très bon livre, il me tarde de lire la suite (argh, trop d'attente tue l'attente) mais j'ai un peu peur d'être déçue (me voilà devenue une Emmi en puissance ! ).

Et puis, est arrivée La septième vague (Yes, yes, yes !), la suite quoi. Alors comment dire, on retrouve nos deux chouchous Léo et Emmi toujours en proie à un questionnement métaphysique lourd (je blague) mais si humains, si attachants, qu'on leur pardonne tout. Léo est parti faire un break à Boston pour se ressourcer et accessoirement rencontrer une jeune femme. Emmi tente et retente de le contacter et là, suspense... ils se relisent, courrielent à mort (ce livre recèle de joutes verbales vraiment sympas), se relient et... eh bien vous découvrirez le tout dans ce roman. Surtout ne lisez pas la quatrième de couverture (quelle bêtise de laisser tant de détails). Cette suite nous permet de dire au revoir à ces deux héros des temps modernes, avec détachement, bonheur, sans frustration cette fois ! (me voilà apaisée et pas déçue du tout.)

Ci-jointe la vidéo de Quand souffle le vent du Nord 

livres traduits de l'allemand par Anne-Sophie Anglaret pour le compte des Éditions Grasset et Le livre de Poche. 

empruntés à ma biblio chérie
En toutes lettres

et un de plus dans le challenge de Heide

2 commentaires:

  1. Ah, je reste sur ma faim!!! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Comme tu veux ! Pas moi, car je n'ai pu rester sans savoir...

    RépondreSupprimer