La Reine des lectrices - Alan Bennett ***

Si je devais noter ce livre juste à la sonorité de mes éclats de rire au cours de ma lecture, sans conteste je lui attribuerais un *****. Malheureusement, l'intrigue ne suit pas et j'en suis toute peinée.
La reine d'Angleterre, Élisabeth II, considère sa vie aussi trépidante qu'ennuyeuse, faite de rendez-vous si bien préparés qu'ils en perdent tout intérêt et tout naturel. Au détour d'une scène matinale, elle fait la connaissance de Mr Hutchings, conducteur d'un bibliobus, stationné à un endroit du palais qu'elle ne visite jamais (les cuisines), venu approvisionner un grand lecteur Norman (accessoirement commis en cuisine royale). Intriguée par ce petit manège hebdomadaire, la reine décide de se laisser guidée littérairement (et littéralement) par Norman (fin conseiller littéraire, sensible aux auteurs gays). Cette nouvelle lubie royale ne sera pas au goût de tous, perturbant assez le protocole établi (avec à la clé, une entrée en matière du livre fabuleuse et inratable, des questions déroutantes pour un public habitué à des demandes de géolocalisation ou de durée de trajet). Subsistent des passages à vide (surtout à partir de la seconde partie du livre) mais aussi des moments très drôles (au point d'éveiller la curiosité rare et précieuse de mon A. sur cette lecture fantasque). Le scénario ne tient malheureusement pas totalement la longueur (peu de rebondissements malgré une fin excellente, une langueur certainement proche de celle d'une existence souveraine). A vous de voir.

Traduction de Pierre Ménard - Éditions Denoël - Collection Denoël et d'ailleurs.

avis de Zazy 

et un de plus pour les challenges d'Anne et d'Antoni.


emprunté à ma biblio chérie

16 commentaires:

  1. Il me semble qu'il y a eu un film non? Ou alors je confonds avec autre chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je cherche, je cherche mais je ne trouve pas le film : peut-être un téléfilm ?

      Supprimer
    2. lapassionneedesaravis30 mars 2012 à 16:56

      Je me souviens aussi d'un téléfilm assez sympa d'ailleurs, mais comme toi impossible de me souvenir du titre, toujours est il que tu n'a pas rêvé

      Supprimer
    3. Toujours pas trouvé. Avis aux internautes, grands chercheurs de téléfilms existants mais très discrets, vous aurez toute ma reconnaissance si vous glissez le lien de la fameuse adaptation, en répondant à ce message !

      Supprimer
  2. Mon avis (paru ce jour, c'était presque une lecture commune pour le coup! ;-) ) est plus mitigé. Encore heureux qu'il n'était pas plus long, quelle déception! Je pensais vraiment qu'on pénétrerait les méandres de la nouvelle passion de la reine, je me délectais d'avance qu'on me parle de ma folle passion pour la lecture, des émotions en sentiments que ca suscite, pourquoi on devient accro... Eh non!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que le propos d'Alan Bennett était aussi de parler du protocole austère qui entoure la Reine et en quoi la littérature amène de la fantaisie à sa vie, à ses relations !

      Supprimer
  3. à lire si on a envie de rire quand même, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, c'est vraiment un livre sympa et les longueurs passent assez vite (je regrette juste un scénario un peu court). J'ai vraiment eu des fous rires (assez rares en ce qui me concerne concernant une lecture) et je me devais par honnêteté intellectuelle de les relater !

      Supprimer
  4. Je n'ai pas aimé du tout, je n'ai même pas ri ... :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même à la chute de la première scène ? En tout cas, l'humour d'Alan Bennett m'a «parlé».

      Supprimer
  5. Oh c'était une lecture de vacances sans prise de tête, et qui parlait des livres, alors... et puis la Queen mise en scène je craque, moi (et pourtant je ne lis pas Point de vue Images du monde !!) J'ai trouvé le deuxième livre de l'auteur, tout neuf chez le bouquiniste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors tu nous diras ce que tu penses du second Alan ? C'est vrai que la Reine des lectrices reste bien adapté aux vacances. J'ai aussi aimé cette Reine qui se contrefiche du protocole et se sent prête à évoluer, à changer malgré son âge avancé : une belle image de la vie humaine !

      Supprimer
  6. J'avais beaucoup aimé et beaucoup ri, mais je suis d'accord, il manque la petite étincelle pour que ça soit parfait et excellent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si Lili le dit, alors c'est que c'est tout juste !

      Supprimer
  7. Réponses
    1. je marque le tien également, c'est plus sympa pour tout lecteur avoir le maximum d'opinions sur une œuvre.

      Supprimer