Défi Cent pages

Vous avez certainement vu l'article de présentation de Miss Catherine ou même l'annonce du challenge organisé par La Part manquante  : le défi 100 pages.

Très simple : entrent dans ce défi les livres de moins de 150 pages maximum. Plusieurs catégories sont proposées. Une envie de concision et hop, me voilà inscrite !

Pourquoi vous en parler aujourd'hui, jour de la Fête de la musique (et parfois du bruit) ? Parce qu'il débute maintenant et sera valable un an. Bonnes lectures et inscription ici

14 commentaires:

  1. Après le défi des 1000, le défi des 100. Que de chiffres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui n'est pas pour me déplaire, en ce jour d'épreuve mathématique du baccalauréat série S.

      Supprimer
  2. Aaaaah rhaaaah !!!! Ca fait trois fois au moins que je vois ce challenge et que je résiste, mais en réalité j'en ai plein des livres de moins de 150 pages (et des pavés aussi d'aillurs !!) Je sens que je vais craquer, une fois de plus !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, pourquoi ne pas craquer ? hein, POURQUOI ?????????????? bon ne nous égarons pas. Les petits livres m'interpellent et j'ai envie de leur faire honneur. Le challenge de la Part Manquante tombe à pic.

      Supprimer
  3. Bienvenue à toi et tous ceux qui voudront se joindre à nous dans cette aventure où les petits volumes vont sans doute révéler de grandes lectures!
    Bon Défi, Bon été...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'approuve : petits livres et parfois grands bonheurs !

      Supprimer
  4. Toi aussi, tu t'es laissée tenter ;-)
    Bon challenge donc !

    RépondreSupprimer
  5. Je crains que ce ne soit pas pour moi qui suis toujours attirée par les gros livres...

    RépondreSupprimer
  6. Bon challenge !
    Il ne m'attire pas du tout : je n'ai plus envie de compter le nombre de pages lues. Puis, je fais plutôt dans la démesure, pas dans la mesure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut aussi faire de la démesure dans la «courtitude» (néologisme affreux de ma part mais assumé).

      Supprimer
  7. J'aime bien ces ouvrages qui se lisent vite, comme un bonbon dans la bouche...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout comme toi : pour les bouquins et les bonbons !

      Supprimer