À travers les champs bleus - Claire Keegan ****

Hésitant entre un avis sur Peste & Choléra (je conçois un brin d'énervement actuellement concernant la fameuse grève blanche de certains spécialistes ou futurs à propos de la nouvelle réglementation des dépassements d'honoraires, praticiens oublieux qu'un patient demeure avant tout une personne à soigner et non une vache à lait) et  celui sur À travers les champs bleus , je me décide : place aux dames en C (Claire, Une Comète et Clara) et à un homme en M.
Indéniablement, Claire Keegan marque la littérature actuelle de sa plume fantastique, d'une douce mélancolie et d'un lyrisme hors du commun. Avec facilité, sans l'esbroufe de certains auteurs contemporains, elle écrit comme elle respire, les sentiments humains, les petites trahisons, les choix incertains, les complicités silencieuses, nos défaillances et nos envies. Plus centré sur les relations hommes-femmes-enfants, ce recueil d'amours douloureuses n'en demeure pas moins une splendeur. Claire Keegan dissémine tout au long de ses nouvelles, des petits jets (révélations brutales ou anecdotes sommaires, criantes de vérité sur un monde rural, reculé où parfois le manque de communication au sein d'une famille la consume à petit feu) tels des cailloux adressés à ses lecteurs pour continuer le chemin, ne pas perdre la trace des énormes coups de cœur éprouvés pour le très rude Cadeau d'adieu et le grandiose À travers les champs bleus. Elle aborde les thèmes de la filiation (légitime ou non, désirée ou pas) et de la paternité (subie ou assumée), l'enfer de l'abstinence imposée par la prêtrise, l'inspiration d'une écrivaine dégourdie par une rencontre surprenante (La mort lente et douloureuse), le rêve idéal des Cheveux noirs, l'abcès incandescent de La fille du forestier, le sursaut salvateur de Près du bord de l'eau, le choix de l'affection dans Renoncement  ou son contraire La nuit des sorbiers.  Avec une telle maîtrise de l'écriture, on ne peut qu'acquiescer.

page 83 : « Elle disait  que la parole menait à la connaissance de soi. La conversation visait à dévoiler ce que, dans une certaine mesure, on savait déjà. Elle croyait que, dans toute conversation, il existait un bol invisible. La parole était l'art de placer des mots adéquats dans le bol et d'en sortir d'autres. Dans une conversation amoureuse, on se découvrait de la façon la plus tendre, et à la fin, le bol était à nouveau vide. » 

PS: si vous avez la chance de découvrir cette auteure, n'hésitez pas une seconde sur L'antarctique et Les trois lumières.

Traduction de Jacqueline Odin (hommage à cette traductrice à la prose exceptionnelle)

Éditions Sabine Wespieser (hommage à cette maison d'édition qui fait le choix clair de publier des recueils de nouvelles. Merci infiniment).

avis de Clara , Cathulu, Jérôme, Anne, Une Comète

et un de plus pour le challenge de Sharon

 Rentrée littéraire 2012




évasion musicale : Madame - Miossec (Clara's idol)
pour toi, Une Comète , à qui je dois ce livre : je t'embrasse fort et te dis merci.

42 commentaires:

  1. Il va falloir que je me décide à découvrir cette auteur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout le temps car notre Claire se savoure. Bisous

      Supprimer
  2. Je ne connais pas cette auteure, et bien il me reste plus qu'à prendre mon cahier et noter son nom ! J'aime beaucoup cette maison d'édition il publie un catalogue original. Alors tu hésites à lire Peste & Choléra à cause des étudiants en médecine qui font grève. Il y a un mal-être social et professionnel qui gangrène à petit feu la société entretenu par des médias peu scrupuleux qui ne peuvent pas s'empêcher de faire leurs choux gras du moindre problème qu'ils montent en épingle à cheveux. Ceci dit le milieu médical a du soucis à se faire mais les malades aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, j'ai lu Peste & Choléra que j'ai beaucoup aimé et je citerai quelques phrases importantes (selon moi) dans le livre qui montre la déviance de quelques professionnels en médecine. Je ne cherche pas à stigmatiser les soignants magnifiques, généreux et qui vivent des conditions de travail incroyablement difficiles. J'admire la réaction courageuse de Jean-Paul Vernant sur France Inter sur ce sujet :
      http://www.franceinter.fr/son-d-actualite-la-greve-des-medecins-decriee
      Il est notamment précurseur d'un autre mouvement intéressant aussi :
      http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante--medecins-pour-la-suppression-de-l-exercice-prive-a-l-hopital-public-6497.asp?1=1.

      Supprimer
  3. C'est grâce à deux billets sur ce recueil que j'ai découvert Les trois lumières, donc tu imagines bien que je suis déjà convaincue et que ton article ne fait que renforcer cette envie. ;)

    RépondreSupprimer
  4. Je suis ravie que tu aies aimé !!!
    Je t'embrasse fort (j-2 !)

    RépondreSupprimer
  5. Un recueil magnifique que j'ai adoré. Tu fais bien de souligner le travail de la traductrice, on en parle jamais assez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que nous nous rejoignons sur ce livre.

      Supprimer
  6. J'ai déjà lu (et adoré) Les trois lumières, je note donc les autres, à lire au plus vite.
    Suis plongée dans ton bouquin (l'homme avec le chapeau), pour l'instant, j'adore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doute que tu vas aimer ce cher homme au chapeau. Bisous

      Supprimer
  7. J'ai adoré LEs trois lumières et il audrait que l'antarctique sorte du lot... mais euh... ce sont des nouvelles ici, et mon challenge concerne le roman contemporain (j'ai déjà envoyé Asphodèle dans les cordes avec le même livre :)) Invente un challenge de la nouvelle (à moins que Sabbio le fasse toujours ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, j'avais oublié ce petit détail : bises et merci !

      Supprimer
  8. Les deux autres de C Keegan m'ont enchantée, là j'attends ma bibli.
    Et tu me redonnes envie de tenter Peste et Choléra!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux te les envoyer si tu le souhaites ou si tu n'arrives pas à les emprunter en bibli. Bises

      Supprimer
  9. J'avais vraiment bien aimé Les 3 lumières, mais pas trop adeptes de nouvelles, alors je passe sur celui-ci !

    RépondreSupprimer
  10. Réponses
    1. oui, oui, oui, je confirme (sur les trois livres lus d'elle)

      Supprimer
  11. Et la fan de Miossec te remercie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette chanson de lui me touche beaucoup. Bises

      Supprimer
  12. J'ai tout à découvrir de Claire Keegan ! je pense que j'aimerai .. et je vais suivre tes liens sur la grève, je suis assez choquée aussi, mais au moins les choses sont claires. pour le fric (le leur) ils sont capables de faire grève. Les soins qui se dégradent depuis des années pour les patients, ça non, on les a pas entendus. Pas tous bien sûr, mais trop quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La restriction budgétaire dans les hôpitaux publics devient très inquiétante tout comme le paiement des praticiens en fonction des actes qu'ils pratiquent. Ce qui m'agace prodigieusement est la différence de parcours des soins, lorsqu'on a de l'argent à dépenser pour sa santé ou lorsqu'on n'en a pas. Trop de Français n'ont plus de mutuelle pour rembourser une partie de leurs frais, parce que elle est devenue trop chère pour eux et donc ne se font plus soigner car ils n'en ont plus les moyens !

      Supprimer
  13. Merci pour ta participation.
    Je compte mettre le billet à jour... d'ici deux mois (Sharon, mode optimiste on).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prends ton temps, je m'amuse avec ton challenge alors je continue à poster des liens.

      Supprimer
  14. Je note également, ton enthousiasme fait plaisir et l'éditeur a une très belle ligne d'édition.
    Quant aux chirurgiens ....... !!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne cherche pas à discriminer telle ou telle profession mais il est bon de défendre des acquis fondateurs de notre société, importants à mes yeux, comme la sécurité sociale.

      Supprimer
  15. Je suis en train de me demandé si j'ai jamais lu Claire Keegan... je ne crois pas, oh làlà il faut que je mette sur ma wish list! Tout le monde a l'air très enthousiaste!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime cette auteure et je pense que tu pourrais l'apprécier mais attends un peu après mars, avril, mai 2013. Bises

      Supprimer
  16. Réponses
    1. J'ai fini Ah et j'ai beaucoup aimé !!!!!!!!!!! Merci

      Supprimer
  17. Il me semble que certains thèmes étaient déjà dans son précédent roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est pour cela que je lui ai mis 4 étoîles au lieu decinq. L'antarctique m'a semblé plus abouti car elle a affronté plein de thématiques diverses : on pouvait craindre une sorte de dispersion, elle l'a transcendée. Pour ce livre-ci, clairement, elle s'est restreinte au champ familial : j'ai considéré l'effort moindre (et oui, je deviens difficile avec ma Claire) même si je reconnais son talent hors pair et son écriture sublime. Bises

      Supprimer
  18. J'adore absolument cette auteure et je lirai ce livre, ça c'est sûr ! La question c'est quand.

    RépondreSupprimer
  19. Tu parles très bien de cette auteure que je n'ai pas encore lu mais je sais que cela viendra. Merci pour la chanson qui accompagne ton joli billet.Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à toi pour le gentil compliment. Je n'ai découvert Claire Keegan en 2011, on peut dire que c'est relativement récent.

      Supprimer
  20. Je ne connais pas cet auteur. Ce que vous en dites m'intéresse : je pars à la recherche du livre... Merci et bon week end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que vous aimerez la plume de Claire, d'un lyrisme riche.

      Supprimer
  21. Associer Claire Keegan et Miossec! je craque pour les deux!
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et tu fais bien (de craquer pour eux deux !). Bisous et bon dimanche soir.

      Supprimer