La fille de l'Irlandais - Susan Fletcher ***

Comme Malika n'aime pas quand je n'assume pas certains défis (en particulier une LC sur ce livre proposé auparavant par Liliba et consœurs), j'ai eu le droit de retenter l'aventure avec Une Comète et Hélène qui ont accepté de m'accompagner dans ce périple (merci, Mesdames !)
Pas simple de se construire pour une petite fille de huit ans, de père pas si inconnu que cela et orpheline de mère trop vite. Pourtant c'est qu'entreprend l'intrépide Evangeline Green, débordante d'énergie et assoiffée de vérité, auprès de ses grand-parents maternels et de compagnons de route plus âgés que représentent Billy et Daniel ou bien de classe comme Gerry. En avant pour une virée campagnarde !

La fille de l'Irlandais est un récit assez diffus, mêlant souvenirs maternels, présent et passé d'Evangeline. Si le texte reste plaisant à lire -indéniablement, Susan Fletcher écrit bien et sait décrire les ambiances de suspicion d'un village gallois- il n'empêche que l'intrigue aurait bien mérité un peu de ménage : trop de broderies, de l'éparpillement et finalement peu d'anecdotes. Cette écrivaine associe son texte à la pensée d'une jeune enfant. Elle n'échappe pas à la vision d'une boucle : l'intrigue tourne en rond avec des répétitions et des atermoiements inutiles. Bien sûr, les secrets sont distillés avec parcimonie et les événements effroyables narrés au compte-gouttes. Cependant il manque une pesanteur au contenu et l'empathie à l'égard des personnages. Visiblement, Susan Fletcher a su rectifier le tir avec son magnifique Avis de tempête, plus abouti, mieux bâti, juste parfait !

Malgré ses menus défauts, ce premier jet doté de deux prix britanniques mérite l'attention : la présence d'Evangeline demeure sympathique et les décors bien exposés. A travers ce premier exercice, il n'est pas difficile de déceler une vraie plume littéraire, qui marque les esprits comme celle d'une autre citoyenne d'Irlande, Claire Keegan pour ne pas la citer ! Susan Fletcher témoigne d'un talent certain dans la description de l'état d'enfance, d'une femme en gestation, des réactions face à une disparition sordide, des premiers émois amoureux, de la recherche d'une filiation (et d'une certaine façon, de la quête d'une identité) par l'intermédiaire de souvenirs des uns ou de boîte à secrets d'une autre, d'une situation d'ostracisme (Evangeline d'une part, Billy de l'autre). Elle effleure via Mrs Maddox, une certaine philosophie de la vie : certains événements ne se maîtrisent pas et lâcher prise paraît le cheminement le plus sain.

Dernière chose : je regrette la traduction du titre original brillant Eve Green en La fille de l'Irlandais (moche et assez régressif). Outre le patronyme de l'héroïne (Eve comme diminutif d'Evangeline), Eve Green suggère la première femme des trois principales religions monothéistes mais également la couleur de la ruralité galloise, un élément majeur de l'intrigue : deux notions qui disparaissent complètement dans cette dénomination française. Ennuyeux !

Traduction de Marie-Claire Pasquier
Editions J'ai lu 

Ce livre fait l'objet d'une LC avec Une Comète et Hélène : merci, merci, merci !!!!!!!!

avis : Une Comète, Hélène, LilibaAifelle, Cathulu, Carnet de lecture, Jostein , A propos de livres 

LC de Liliba : ici pour les autres billets !

et un de plus pour les challenges de Bibi et Malika, (3/3, I did it !)de Sharon, d'Anne (Irlande) et d'Anne et de Laure ( prix Whitbread First Novel Award  2004 et le prix Betty Trask 2005).

28 commentaires:

  1. Ravie d'avoir partagé cette lecture avec toi. Je l'ai aimé malgré quelques réticences, et je vais sans doute lire aussi sous peu "avis de tempête"... Sans parler de son dernier qui vient de sortir "reflets d'argent"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je crois que le dernier est excellent et je l'ai offert à ma belle-maman.

      Supprimer
  2. Pas son meilleur, mais l'auteur sait quand même distiller une atmosphère avec beaucoup de talent.

    ah, j'oubliais ! tag tag tag !!!
    http://liliba.canalblog.com/archives/2013/04/30/27033655.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Liliba, Aspho m'a déjà taguée, je vais devoir répondre aux sollicitations : je ne peux plus me défiler !

      Supprimer
  3. Il m'attend ainsi qu'"avis de tempête" ! Son dernier roman "Les reflets d'argent" est MAGNIFIQUE !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui et je l'ai offert à ma belle-maman pour son anniversaire grâce à ta chronique !

      Supprimer
  4. J'aime ton commentaire sur le titre : c'est vrai qu'on se demande parfois pourquoi les traducteurs se sont sentis obligés de modifier un titre qui allait parfaitement...

    Rien à voir sinon, mais je t'ai tagué (aussi, apparemment) sur mon blog ^^

    Bisouxx !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OK pour le tag, Lili, je vais y répondre ! Pour le titre, je râle rarement car c'est toujours un choix commercial mais là, franchement j'ai trouvé que c'était abusé (ou bien, j'ai trop l'esprit tordu ?)

      Supprimer
  5. Bon, je lirais la réédition où l'auteur aura fait le ménage. J'aime pas quand on brode inutilement^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un rythme lent mais intelligent. C'était aussi un premier roman avec des défauts de construction mais qui dénote de réelles compétences littéraires.

      Supprimer
  6. 'est intéressant ce que tu dis sur le titre. C'est vrai pourquoi avoir changé ce titre. C'est commercial sans doute , c'est pour attirer autour de l'Irlande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est sûrement cela et c'est tellement réducteur !

      Supprimer
  7. Tout est noté dans les deux challenges ! Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci, Anne, pour ton passage : je te bise !

      Supprimer
  8. Je suis extrêmement heureuse d'avoir avis de tempête dans ma pal, j'espère pouvoir le sortir avant que les pages jaunissent LOL et puis je trouve aussi que le titre original est beaucoup mieux ! :)
    bonne soirée Phili bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Laure, je viens chez toi de suite. Je t'embrasse.

      Supprimer
  9. J'ai "avis de tempête" et "un bûcher sous la neige" dans ma PAL. je les lirai donc en priorité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai un bûcher à lire depuis longtemps : je l'ai en version originale !!! Si une LC te tente, cela me va ! Je pense à toi tous les jours (j'écoute L'embellie)

      Supprimer
  10. Je l'ai noté pour une future lecture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai à la maison si tu souhaites le lire !

      Supprimer
  11. J'ai adoré Un bûcher sous la neige, certainement un de mes plus beaux souvenirs de lectures de ces dernières années...
    Tu ne sembles pas avoir été enthousiasmée par La fille de l'irlandais. En revanche, j'ai cru comprendre qu'Avis de tempête valait le détour. Je viens de voir qu'elle venait de sortir un nouveau roman... qui me tente bien...
    bises,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La fille de l'Irlandiais se lit facilement : je l'ai trouvé moins bon qu'Avis de tempête mais c'est aussi un premier roman. Susan Fletcher écrit bien et marque de son empreinte la littérature irlandaise contemporaine.

      Supprimer
  12. Comme tu le sais j'adore l'auteur, son dernier livre vient juste de paraître "les reflets d'argent" il a l'air magnifique :0)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui et plus cela va, plus je me dis qu'il va falloir que je me procure vite !

      Supprimer
  13. Tout pareil que toi... Une rencontre mitigée mais peut-être lui redonnerai-je une chance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il le faut, surtout avec Avis de tempête.

      Supprimer
  14. C'est intéressant de lire vos avis, mais comme ils ont tous un petit bémol je passe.

    RépondreSupprimer