La vie rêvée d'Ernesto G.- Jean-Michel Guénassia ****

Pas simple de reprendre l'écriture après le succès de Le club des incorrigibles optimistes, premier roman mûri, réfléchi, aussi remarquable que remarqué. Jean-Michel Guénassia était attendu au tournant et je dois reconnaître qu'il sait prendre les virages et serre comme il faut !
Joseph Kaplan est le pendant tchèque d'Alexandre Yersin, autre disciple de Pasteur. Si les deux partagent le goût de la recherche scientifique et des découvertes géographiques, la comparaison s'arrête là. Parfait danseur, ce médecin malgré lui éprouve un besoin viscéral d'être rattaché à un clan (familial, amical ou politique). La bougeotte le prend : ici en Espagne, là en Algérie, puis à Paris ou bien à Prague. Sa vie devient un résumé condensé de la deuxième moitié du XXème siècle et nous, voyeurs, profitons du spectacle.

Quelle fresque romanesque et historique que La vie rêvée d'Ernesto G. ! Très clairement, à la fin de ce livre, il est impossible de ne pas applaudir l'effort monumental d'archives et d'informations pour restituer au mieux les époques traversées : la fin de la Seconde Guerre mondiale ressentie au Maghreb, les espoirs d'un communisme à visage humain, les désillusions idéologiques suite à un joug soviétique persécuteur, les mensonges et la délation transformant un pays en prison à ciel ouvert (traités aussi subtilement que dans le film La Vie des autres de Florian Henckel von Donnersmarck), les familles séparées, la désertion, l'exil et l'effroi de l'apatridie... Jean-Michel Guénassia ne s'est pas donné la tâche facile. Couvrant une large part des conflits du siècle dernier, il réussit à intéresser son lectorat par le biais du questionnement éthique de son ses héros, de leur vie familiale aussi, en profite pour réinvestir un personnage de Le club des incorrigibles optimistes tel un vecteur de liaison entre ses deux romans. 
Si la première partie (majeure en nombre de pages) m'a passionnée et rappelé le Peste&Choléra de Patrick Deville, la seconde tient sa place grâce à une fin fort intelligente, terminant une jolie boucle familiale et temporisant harmonieusement les thèmes : les conflits armés d'un côté, la guerre psychologique et idéologique de l'autre. Rien n'est simple dans ce monde-là où le bonheur d'un révolutionnaire côtoie les pires vilenies. À découvrir.

Éditions Albin Michel

avis : Leiloona, Malika, Sylire , Zazy, Agathe, Valérie , Plume, Enna, La Ruelle bleue, Luociné

Logo MyBOOXJ'ai gagné cet exemplaire en participant à un concours organisé par Leiloona en partenariat avec le site MyBOOX . Je profite de l'occasion pour les remercier chaleureusement.

et un de plus pour les challenges de Bibi et Malika (2/3, je précise) , de Sharon et de Laure (prix du Roman Historique des lecteurs de Levallois 2012)

48 commentaires:

  1. J'ai lu des avis vraiment contraire sur ce livre du coup je serais presque tentée de faire ma propre opinion. Mais je pense quand même commencer par Le club... que je n'ai toujours pas lu et qui me parait mieux foutu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas mis cinq étoiles volontairement. Il est super bien construit mais je lui reproche une première partie trop longue. Je reste sur cette sensation que l'auteur a voulu écrire deux-livres-en-un. Cette dualité enrichissante à néanmoins pesé sur mon attention.

      Supprimer
  2. C'est une lecture que j'ai beaucoup appréciée également (je l'ai lue en version audio). Il me reste maintenant à lire le club des incorrigibles optimistes !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis certaine qu'il me plaira, il faut que je prenne le temps de le lire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense aussi qu'il sera là pour te plaire.

      Supprimer
  4. Je ne sais pas... Comme j'avais abandonné le premier... (si, si!)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai eu un peu de mal avec le mélange fiction/ réel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas mon cas, j'adore ce je font les romanciers de la Grande Histoire, très souvent ils tombent juste et dans le vrai par le biais de la fiction.

      Supprimer
  6. Avec tout ce que j'ai à lire je crois que je vais passer sur celui-là...
    Merci pour ta participation :D
    Bisous et bonne journée !

    RépondreSupprimer
  7. j'ai le premier qui m'attend sagement dans ma PAL, celui me tente bien également...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À peu près 500 pages t'attendent mais elles passent très facilement.

      Supprimer
  8. Je le lirais sans doute en poche. J'avais beaucoup aimé le club des incorrigibles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux te l'envoyer si tu souhaites le lire, ce sera avec plaisir !

      Supprimer
  9. Comme tu le sais déjà, ce fut un énorme coup de coeur pour moi ...maintenant tu comprends pourquoi !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je commence à cerner tes choix littéraires. Bises

      Supprimer
  10. J'avais beaucoup aimé Le club des incorrigibles... son dernier roman a l'air de t'avoir enthousiasmé aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai bien apprécié même si je n'aurais pas pris certaines directions de l'auteur.

      Supprimer
  11. Même réflexion que Zarline... ( je m'améliore dans l'aspect hautement intellectuel de mes commentaire!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, tu montres que Zarline a clairement exprimé ta pensée et c'est bien ainsi !

      Supprimer
  12. Je ne connais pas mais j'ai rencontré souvent ce bouquin sur les blogs. Il doit avoir un certain succès.

    Et quel est le pire de Teulé?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais que j'allais t'appater avec cette remarque. Pour moi sans contestation possible, Mangez-le si vous voulez. (Mais ce n'est que mon avis)

      Supprimer
  13. J'avais aimé le club des incorrigibles optimistes, il me semble retrouver certains thèmes .Ce livre est il vraiment différent ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complémentaire ! Il détaille la vie dans un pays communiste à la Brejnev et l'appareil de muselage de la population mis en place. Ce livre dépeint une famille et la vie d'un homme, moins celui d'un groupe. Certains thèmes sont communs et c'est normal. Il faudrait commencer La vie rêvée puis s'arrêter après la première partie, lire ensuite Le club en entier et revenir sur la seconde partie de la vie rêvée. Voilà, tu sais tout.

      Supprimer
  14. J'espère qu'il sera là... un jour... juste quand je passerai à la bibliothèque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sinon, tu sais qu'il est chez moi et que j'en fais un LV quand vous le souhaitez !

      Supprimer
  15. J'ai beaucoup aimé ce roman, je l'ai trouvé très touchant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des moments vraiment captivants : la toute fin m'a bousculée. Je comprends ton sentiment.

      Supprimer
  16. Des avis vraiment différents sur ce roman. Il va bien falloir que je finisse par me faire ma propre idée.

    RépondreSupprimer
  17. C'est sûrement magnifique, mais d'une trop grande ampleur pour moi en ce moment. Besoin de légèreté, de cucuterie... oui de cucuterie ! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je comprends mais ce n'est pas lourd ni pesant, juste lucide sur la nature humaine.

      Supprimer
  18. Je n'en ai entendu et lu que du bien, j'espère trouver l'occasion de le lire moi aussi un jour :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si tu ne trouves pas, il est chez moi et prêt à voyager.

      Supprimer
  19. J'ai adoré Le Club... (mon premier coup de coeur rédigé pour la médiathèque), j'ai adoré la Vie des autres donc pas le choix il faut que je le lise ! Si tu ne l'as pas déjà prêté je suis preneuse tout de suite et maintenant ! (sais tu s'il est à la médiathèque ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Je ne sais pas si la médiathèque le possède ou l'a emprunté à la maison mère mais en tout cas, je l'ai encore et je peux soit te l'envoyer de Nantes maintenant ou bien tu attends dix jours et tu l'as en direct live !

      Supprimer
  20. Entièrement d'accord avec toi : le début peut sembler trop long, on se demande où l'auteur veut en venir ... J'ai mis longtemps à rentrer dedans, puis, par a suite je ne l'ai plus lâché ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le soupçonne d'avoir choisir volontairement ce titre pour unifier les deux parties ! Bises et merci encore pour ce cadeau.

      Supprimer
  21. Je ne le connais pas, je ne le connais pas ! Il faudrait peut-être que je m'y mette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cet auteur n'a écrit que deux romans donc tu n'es pas en retard non plus !!! bises

      Supprimer
  22. acheté au salon du livre et dédicacé par l'auteur, un roman que j'ai hâte de lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et tu fais bien : quelle chance d'avoir rencontré cet autre, j'ai failli ...

      Supprimer
  23. J'avais beaucoup aimé le précédent.J'aimerais beaucoup lire celui-là aussi.

    RépondreSupprimer
  24. je n'ai jamais lu cet auteur... quel livre me conseillerais-tu d'abord?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux sont bien : le premier roman me paraît plus compacte. Le second part sur deux histoires imbriquées : à toi de choisir !

      Supprimer