L'embellie - Audur Ava Olafsdottir *** (Livre audio)

D'abord je tiens à remercier Sylire pour ce livre audio voyageur. Sans elle, je n'aurais pas découvert cette histoire et je ne l'aurais pas lue (ou bien aurais refermé le livre après quelques pages). C'est dire.
Une correctrice littéraire de 33 ans voit son petit quotidien chamboulé : son mari Tursten (orthographe approximative, c'est le problème des livres audio : on n'a pas l'écriture des prénoms !) lui annonce l'existence d'une maîtresse arrondie ; son amie Audur lui confie son aîné de 4 ans très myope, très malentendant et surtout très charmant, Tumi, le temps d'une grossesse gémellaire plus ou moins prolongée, plus ou moins alcoolisée au cognac ; un amant-client illettré mais à la poigne ferme ; une voyante lui assure un gain, trois hommes dans sa vie et trois accidents mineurs, trois animaux inactifs et enfin, un séjour dans un cabanon estival sur une île en plein mois de novembre assez pluvieux. En route pour l'aventure !

Si je reprenais le portrait chinois de Malika, alors le mot qui caractériserait L'embellie serait sans conteste digressions ou divagations (Finalement, deux termes suffisent). Entre le quotidien peu routinier -accessoirement routier- (la vie avec Tumi), les souvenirs avec Tursten ou avec sa mère et les communications avec Audur ou les hommes rencontrés, la description de chaque moment occasionne une longue fuite du récit. Résultat : je m'y perds et surtout je me noie (avec toute cette eau, je m'adapte parfaitement au texte). Bien sûr, cette façon de procéder permet au lecteur de cerner l'héroïne de toutes parts, personnage central et intéressant par sa logique inattendue, son humour fantasque et ses réactions quasi-autistiques. Néanmoins, l'ennui guette et l'impression d'une intrigue plutôt plate, étirée à l'infini (un peu comme lors d'un test d'un élastique, la patience du lecteur remplaçant le dit objet) s'insinue inexorablement.

Pourquoi *** alors ? Tout simplement, parce qu'Audur Ava Olafsdottir fait preuve d'une très belle prose et possède cette maîtrise rare des descriptions (très précises), des relations humaines confortées (rapprochement entre Tumi et sa protectrice) et ces temps de l'intimité. La réussite de Rosa Candida n'est pas usurpée. Il a fallu L'embellie, un joli brouillon avant l'éclosion d'une splendide rose.

texte lu par Melodie Richard (dont le timbre de voix islandophone se prête à l'évasion)
Éditions Thélème
                                                        
avis : Sylire (que je remercie infiniment pour le prêt de ce LV), Nadael, Clara, Cathulu, Kathel, Nina, Liliba, Theoma, Christie, Hélène

et un de plus pour les challenges de Laure (Prix de Littérature de la Ville de Reykjavík), d'Anne et de Nadael (un mois de Novembre et un automne pluvieux, bien présents dans l'intrigue)

57 commentaires:

  1. Réponses
    1. oui, j'ai vu et j'ai noté le lien vers ton article.

      Supprimer
  2. Toujours pas décidée... Bon, il est à le bibli, pour le jour où...

    RépondreSupprimer
  3. Oui tout le monde reconnaît qu'il est moins bon même s'il a beaucoup de charme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains lecteurs l'ont préféré à Rosa Candida.

      Supprimer
  4. Je l'avais noté. Tu me fais douter mais la jolie prose que tu soulignes me donne toujours envie quand même ! :D
    Bonne soirée bisous :D

    RépondreSupprimer
  5. J'ai des à priori sur ce titre et ne suis pas encore mûre pour cette lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu l'es mais as-tu assez de temps en ce moment pour un rythme lent ?

      Supprimer
  6. Je l'ai en papier. Je pense que je serais incapable d'écouter attentivement des livres audio, j'ai essayé avec les extraits proposés dans une sélection faite par My Little Book Club, et je ne parviens pas à me concentrer, à ne pas faire autre chose en même temps !! Donc je le note, et je le lirai plus tard !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien le livre audio et là je peux t'affirmer sans détour que j'aurais abandonné cette lecture avant la centième page avec la version papier.

      Supprimer
  7. Le joli brouillon m'attend dans ma PAL en version papier, j'ai une lecture commune pour fin juillet, je l'emmène dans ma valise.

    RépondreSupprimer
  8. Je trouve que c'est plus qu'un joli brouillon, même s'il n'est pas aussi captivant peut-être que Rosa Candida. Je crois que les divagations de l'auteure ont remplacé les miennes durant ces lectures et que, me correspondant bien, je les ai assimilées aux miennes !

    RépondreSupprimer
  9. je voulais dire : durant CETTE lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je cordés : ce livre L'embellie donne d es ressentis différenciés, certains lecteurs l'adorent, d'autres un peu moins. Je ne peux nier le fait de m'être ennuyée et de juger le propos trop bavard au cours de cette lecture. Bises et merci encore pour ce prêt .

      Supprimer
  10. Je n'ai pas aimé son précédent roman, alors j'ai zappé celui-ci.

    RépondreSupprimer
  11. j'avais adoré Rosa Candida, au parfum délicat et puissant...mais comme le tien, j'ai lu beaucoup d'avis moins enthousiastes pour celui-là...donc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon avis rejoint celui des déçus et peu enthousiastes. Bises

      Supprimer
  12. Rosa Candida était tellement beau... j'ai tout de même aimé l'Embellie. J'ai vu que tu avais mis ton commentaire sur mon ancien blog... tu peux retrouver le challenge des quatre saisons sur le nouveau blog, j'ai fait une page pour lui! Bonne journée... pluvieuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'humour est vraiment original dans ce roman. Je vois que tu es une vraie fan.

      Supprimer
  13. je me souviens avoir lu ce livre, avoir été emballée au début, et puis avoir levé les yeux des pages, avoir soupiré, avoir été ennuyée...bref, une belle histoire mais un résultat mitigé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout pareil : il y a des moments formidables (lorsque l'humour tombe parfaitement ) et après tout retombe à plat (énervant !)

      Supprimer
  14. Il faudra que je me penche sur ce livre. J'avais beaucoup aimé "Rosa Candida"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, c'est le meilleur moyen pour se faire une idée.

      Supprimer
  15. Peut-être que ce livre ne se prête pas bien à la lecture audio. Je viens de le finir en version papier. J'ai bien aimé mais ce n'est pas un coup de coeur non plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne sais pas : je ne suis pas sûre d'avoir la patience actuellement pour ce genre de digressions (surtout lorsque elles sont si nombreuses)

      Supprimer
  16. je pense que je me laisserai tenter par ce "brouillon", j'ai tellement aimé rosa candida...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un beau brouillon qui vaut largement certain romans !

      Supprimer
  17. J'avais adoré "Rosa Candida" et j'ai très envie de lire celui là... Une lecture "lente" et où il ne se passe pas grand chose ne me dérange pas... Si c'est bien écrit ça passe très bien !! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, je crois que L'embellie correspondra assez bien à ta sensibilité (surtout après avoir lu ton dernier écrit tout doux)

      Supprimer
  18. Je n'ai pas trop aimé Rosa Candida, je suis donc assez frileuse avec cette auteure. Et ton billet ne me donne pas envie de réviser mon jugement ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je sais être convaincante parfois (bravo à toi, chère gagante du concours jérômien !)

      Supprimer
  19. J'ai mis u peu de temps à entrer dedans, mais finalement j'ai bien aimé cette balade en compagnie d'Audur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je comprens que la mise en route fut longue (je ne suis pas sûre d'avoir embrayé !)

      Supprimer
  20. Mouais, digressions, divagations, tout cela n'est pas pour me plaire. Même si la prose est belle, j'aurais trop peur que ce roman me tombe des mains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'était le risque avec la version papier que j'ai contournée grâce à Sylire !

      Supprimer
  21. Pas tentée par ce livre, mais je n'ai jamais écouté de livre audio.Il faudra que j'essaie,quand j'aurai un peu de temps car je pense qu'il ne faut pas comme le livre papier le prendre et la lâcher à volonté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que la livre audio offre une grande patience de la part du lecteur, enfin de ma part c'est certain. Bises

      Supprimer
  22. Je passe mon tour, pour le livre audio et aussi la version papier ! :)

    RépondreSupprimer
  23. Je me perds un peu dans tous les personnages, mais çà a l'air intéressant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains noms reviennent souvent mais c'est vrai que les rencontres multiples et diverses de l'héroïne n'arrangent pas la mémorisation.

      Supprimer
  24. Pour ma part, je suis restée au stade de l'ennui !!! ...mais effectivement je l'ai lu (...et lâché avant la fin !) et non écouté !!!
    Merci pour ce joli clin d'oeil au portrait chinois du lundi !!!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doutais un peu du lâchage de Malika avant l'heure ! Bisous

      Supprimer
  25. titre déjà repéré... yapuka ;-)

    RépondreSupprimer
  26. L'embellie est arrivée à mon port, merci beaucoup pour le joli marque page ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à toi pour ce prêt : je suis contente que L'embellie ait retrouvé sa maîtresse !

      Supprimer
  27. Je ne suis pas certaine que tu m'aies tentée !

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour Philisine, je n'ai pas entendu ce roman, je n'ai fait que le lire (et j'ai eu presque du mal à le terminer). Beaucoup moins convaincue que toi ou d'autres blogueuses. Désolé. Bon samedi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, je ne suis pas super emballée non plus. Je note des qualités littéraires mais l'histoire part dans tous les sens et l'impression globale n'est pas terrible.

      Supprimer