Une faiblesse de Carlotta Delmont - Fanny Chiarello ***


La grande cantatrice, Carlotta Delmont, disparaît sans laisser d'adresse. Cette absence suffit à déclencher les questions puis les hostilités du monde de l'art lyrique. Mais, après quelques jours de recherche, la chanteuse réapparaît comme par enchantement. Trop tard ! Le mal est fait, certains secrets bien gardés sont divulgués et l'époque (1927-1928) ne pardonne pas aux femmes libérées.
Très clairement, Une faiblesse de Carlotta Delmont possède de belles qualités littéraires, fourmille de procédés narratifs ingénieux : correspondance épistolaire, monologues des différents protagonistes, télégrammes, articles de presse, tentative d'une pièce de théâtre (un peu bancale parce qu'elle repose sur du vide. Difficile dans ce cas, d'avoir une assise claire). 

L'intrigue se scinde en deux parties : la première (la plus réussie) narre les conséquences de l'absence de Carlotta auprès de son entourage (imprésario, amants, dame de compagnie, échotiers, public etc), la seconde (étirée en longueurs et donc insupportable par moments : trop de broderies gâchent le tricot) m'a semblé plus terne, sans reliefs, avec comme seule idée : justifier la fuite de Carlotta (explicable en deux lignes) et son déclin d'une certaine façon, avec la folie pour décorum.
Si la forme ici brille de l'ingéniosité de Fanny Chiarello, elle n'empêche la sanction d'un fond trop léger et des sujets déjà traités (femme-objet, revers du succès, époque économique trouble avec krach boursier en filigrane, etc) : je me serais bien contentée du début !

Éditions de l'Olivier


et un de plus pour le challenge de Philippe, de Piplo et de Heide
A vos nombres
 En toutes lettres

26 commentaires:

  1. J'ai l'impression que tu cumules les déceptions ces temps-ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais heureusement les BD sont arrivées à ma rescousse et là je me suis régalée. Bisous

      Supprimer
  2. Un titre à noter avec cette indication : arrêter sa lecture à mi-parcours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu es géniale pour résumer les situations : j'adore vraiment !

      Supprimer
  3. Je ne suis pas du tout motivée pour le lire, et pourtant, je l'ai croisé à plusieurs reprises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. emprunte-le à la rigueur en biblio pour te faire ta propre opinion. Bisous ma belle.

      Supprimer
  4. Sur ce coup-là, tu es la première. Merci pour cette participation rapide.
    Je ne connais pas du tout ce bouquin.
    Après quelques déceptions, je viens de lire un roman historique que j'ai beaucoup aimé. Connais-tu Henri Gougaud?
    Passe un bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes, j'ai au moins été prems une fois dans la vie ! Bises et merci de cette excellente nouvelle, Philippe. Je ne connais pas Henri Gougaud et vais lire ce que tu en penses, dès que possible.

      Supprimer
  5. Ma plus grande déception est que ce roman, qui était dans ma sélection du Jury Elle, ait éclipsé mon chouchou Adèle et moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je comprends ta réaction, surtout si Adèle et moi est formidable. Je le lirai à l'occasion. Carlotta doit sa sélection Elle en raison de sa forme (je suppose) mais dans ce cas, pourquoi avoir écarté La part du feu d'Hélène Gestern, dix fois mieux articulé et construit ?

      Supprimer
  6. Réponses
    1. il est intéressant mais sans plus (la fin est assez décevante)

      Supprimer
  7. j'aurais pu être attirée par ce livre, je m'en passerai donc.
    Bises ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rien ne t'empêche de e lire : tu peux l'apprécier.

      Supprimer
  8. Déception donc. J'avais noté ce livre à lire !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu peux le lire : il est sympa, intéressant mais incomplet.

      Supprimer
  9. Oh là là une mauvaise passe dans le choix de tes lectures .

    RépondreSupprimer
  10. c'est vrai que la fin n'est pas le meilleur de ce roman, en revanche, pour le début et la construction originale, ça vaut le coup de tenter, j'en garde un bon souvenir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, pour la construction et la forme. Mais comme je le précisais à Valérie, je l'ai déjà vu chez Hélène Gestern en mieux fait.

      Supprimer
  11. Décidément, en ce moment tu vas de déception en déception, même si elles sont parfois partielles. Ma LAL te remercie ! ;)

    RépondreSupprimer
  12. Tout à fait de ton avis ! De belles idées, une jolie plume, un beau personnage, mais... on reste sur sa faim !
    Joyeux Noël ma belle ! et à bientôt !

    RépondreSupprimer
  13. bon, je passe mon tour alors...

    RépondreSupprimer