Le jeudi, je me dis

que vous allez encore râler !

Oui, j'oscille entre bluette musicale et belle chanson : c'est ma façon de compenser les résultats électoraux français de dimanche dernier.

Certains démissionnent (Copé puis tous les politiques qui se disent de gauche et ne font pas une vraie politique de gauche).

D'autres font semblant de s'offusquer alors qu'ils prennent une très large responsabilité dans ce vote extrémiste (les libéraux -UMP et PS compris- qui réduisent l'Europe à une zone marchande et de non-droits sociaux, les abstentionnistes qui crieront lorsque leurs libertés individuelles seront réduites à peau de chagrin).

Et enfin, les allégés du ciboulot (fascistes et girouettes compris, ceux et celles qui votent en fonction du vent -populiste-) paraissent bien oublieux des premières actions d'un régime totalitaire : stigmatisation/oppression de certaines catégories (religieuses, étrangères, sociales, sexuelles) puis attaque en règle de la liberté d'expression (suppression des partis et des syndicats, musèlement de la presse) et enfin instauration d'un climat de peur pour tous (délation, suspicion et parfois diffamations) avec installation d'une oligarchie (confiscation de la démocratie).

Bref, mon pays ne va pas bien et semble oublier l'Histoire d'il y a plus de quatre-vingts ans (période où Hitler, après un premier putsch raté, a conquis le pouvoir en Allemagne de façon complètement légale).

Alors, soit on se soûle, soit on réagit, soit on « léthargit ». À vous de choisir.

un gars
 
une fille

* : pour moi, c'est fait ! Que vive et perdure le brassage ethnique et culturel : notre diversité est notre richesse.

22 commentaires:

  1. J'connais le premier mais pas la seconde que j'apprécie ! Le clip est triste ! au début je croyais que c'était une sirène.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui et il aurait ainsi répondu au premier clip. Mais, non ! Bisous

      Supprimer
  2. ah oui, ça fait du bien de chanter, marre des problèmes et de la morosité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup de la chanteuse : elle est suédoise, a vécu en Finlande et en France, vit aux États-Unis et chante aussi en français (sans accent). Épatante !

      Supprimer
  3. Comme dit mon parrain : "dire que j'ai 77 ans et que je vois une horreur pareille" (il parlait des élections, pas des chansons, bien sûr). Ou comme dit ma mère : "qu'on puisse penser que je vote pour ces gens-là, quelle horreur".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons notre conscience pour nous et nous sommes réglos, c'est le principal. Rien en nous empêche de rester vigilant(e)s ! Embrasse ton parrain et ta mère de ma part.

      Supprimer
  4. Je suis écœurée et j'ai honte ... Comment en est-on arrivé là?:-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le chômage, le manque de culture, la peur de la pauvreté, le repli sur soi, le défaut des connaissances historiques etc. Imputer aux autres notre propre malheur ne nous fait pas avancer. Mais il faut reconnaître que notre monde ultralibéral court à sa ruine et à sa perte (avec les ravages sur les peuples, qu'on connaît)

      Supprimer
  5. C'est flippant et honteux, à croire que les gens soient amnésiques ou vraiment cons ... mais dans un cas comme dans l'autre ça fait peur ! Cette grande claque nous évitera peut-être le pire pour les prochaines présidentielles, on se console comme on peut !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crains vraiment le pire pour les prochaines présidentielles. J'espère que Hollande va réagir et dans le bon sens !

      Supprimer
  6. Réponses
    1. de râler : oui, parfois mais pas trop souvent !

      Supprimer
  7. On a du mal à comprendre ces résultats électoraux... Cela me rend très triste pour la France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seule, la Bretagne reste propre des idées nauséabondes. Toujours dans mon cœur, résolument aussi !

      Supprimer
  8. Comme d'habitude, d'accord avec toi à 100% !! Alors oui, ou on se soûle (de musique c'est très bien ;0) ou on se bouge (oui mais comment ?? C'est aux hommes politiques de se bouger maintenant !!) !! Je me sens de plus en plus mal à l'aise de vivre en France... Sinon j'ai beaucoup aimé le premier clip, mais vu mon amour pour le monde sous marin, c'est un peu logique :0) Bonne fin de dimanche Philisine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à toi, d'être telle que tu es ! Nous arriverons à convaincre et surtout il faut garder les yeux ouverts : il y a plein de gens bien sur Terre et qui partagent nos idées. Des bises par milliers.

      Supprimer
  9. Merci Philisine pour ton "jeudi" humaniste et lucide, teinté d'espoir et de révolte...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, Bill : je pense à toi souvent en ce moment (j'écoute Sugar Man et je me régale : le film et la BO font partie du prochain comité de lecture). Alors, ces vacances ?

      Supprimer
  10. Tes chansons sont sympas mais je n'ai pas envie de me souler mais de me révolter .j'espère que ces résultats vont réveiller les endormis qu'une nouvelle ( vrai ) gauche va se construire , que les jeunes vont se motiver, comprendre que ce sont eux qui choisissent leur société. mais pour nous les adultes stop au pessimisme , rien n'est perdu il faut se battre comme l'ont fait nos parents pour ne pas perdre les avantages sociaux qu'ils ont gagné.( Evalire version révolutionnaire)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aime beaucoup cette version de toi et je t'approuve à cent pour cent. Bisous

      Supprimer
  11. Tout va mal, partout, ma bonne dame!
    Je me demande où on va!!!
    Heureusement que nous avons nos livres pour rêver un peu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne suis pas défaitiste : je crois en l'humain et en ses capacités à réagir. Je crois en des valeurs qui me semblent saines. Je m'entoure de gens qui me font du bien et avec qui je suis vraie. Je fuis (ou j'évite) les hypocrites sans leur faire de mal : blesser ne m'intéresse pas ! Je suis juste et souvent catégorique. Je crois en la vie et en l'autre : je me nourris de nos différences. Bises

      Supprimer