La BD est Charlie ****



Alex Rakham
C'est très émouvant d'ouvrir ce recueil d'instantanés dessinés. 

On y décèle l'émotion propre à chacun : certains en perdent l'inspiration, tourmentés par le choc passé (Pascal Jousselin, Aude Massot, Obion), d'autres y parlent des manifestations populaires (Aré, Gabs), il y en qui rappellent que dessiner s'avère dangereux (Diego Aranega, Christophe Chabouté, Fabrice Erre, Jérôme Jouffray, Rudy Spiessert) , que Wolinski aimait les femmes (Virginie Augustin, Clément Baloup, Frédéric Bihel, Eric Maltraite, Milo Manara), que Cabu représentait le dernier spécimen de la coupe au bol (Fred Besson, David Gilson, Lucile Gomez et Wilfrid Lupano), que la France est multiple et diverse - et c'est ce qui constitue son premier trésor - (Olivier Balez). 

Il y en a qui montrent un magnifique trait de plume tout en poésie et en délicatesse (Denis Bajram, Rebecca Dautremer, Kabuki, Alain Kokor, François Lapierre, Guillem March, Nob, Mathieu Reynès), il y en a qui revendiquent la caricature et donnent le ton à l'image des disparus du 7 janvier (Allan Barte, Roger Brunel, Al Coutelis, Roger Crumb, Etienne Davodeau, Paolo Mottura).

Il y a des crayons, des crayons et encore des crayons (Didier Cassegrain, Catel, Alessandro Barbucci, Jacques Azam, Lucile Clerc, Marcel de la Gare, Gipi, Eric Giriat, Jean-Marc Mathis, Teresa Radice et Stefano Turconi, François Ravard), il y a l'espoir et la révolte (Mathilde Domecq, Mix et Remix), il y a l'humour (Juan, Kichka, Étienne Lécroart, Louison, David Pope, Nicolas Poupon, Zep) et il y a leurs visages (Eugénie Lavenant).

Vendu au profit des familles des victimes des attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015.



avis : AlexmanU B

12 commentaires:

  1. J'ai vu un certain nombre de publications sur la table de mon libraire autour de la commémoration de cet événement. Il semble que beaucoup d'argent a été récolté, tant mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, cela ne remplacera pas les disparus. L'argent récupéré aide le journal à se redresser et les familles seront épaulées financièrement. Bises

      Supprimer
  2. Rien de plus logique ce recueil. Je ne lis pas de BD mais j'ai acheté le recueil de textes écrits sur le vif par des auteurs actuels avec en prime quelques textes classiques en écho. Bises et belle fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. certains dessins sont de vraies splendeurs. J'ai été touchée et émue de les découvrir. Il y a une grande affection qui ressort de cet ouvrage, un immense respect. J'ai fait le choix, comme Alex, d'en parler et de le noter. C'est un très beau cadeau à offrir.

      Supprimer
  3. Tu fais bien de parler de ce recueil... Je l'ai feuilleté plusieurs fois, laissé trainé sur la table basse aussi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends, j'ai longtemps hésité à chroniquer ce recueil. Je voulais aussi dire qu'il y a de magnifiques plumes chez les BDéistes et beaucoup de sensibilité.

      Supprimer
  4. Des sensibilités très différentes s'expriment et c'est percutant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui et c'est ce qui fait la richesse de ce recueil. Bisous

      Supprimer
  5. Je l'ai lu et été très émue... Figure-toi que j'entame une courte séquence avec mes élèves avec 4 dessins de cette BD et quelques textes tirés du recueil "Je suis Charlie" publié en livre de poche ! J'espère que ça va leur parler !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que cela va leur parler. Après il est possible que d'autres voix se fassent entendre et le débat ne sera d'autant plus passionnant. Bises

      Supprimer
  6. Mon amoureux me l'a offert. Je dois la lire prochainement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'imagine ta future émotion parce que tu es une grande sensible. Je t'embrasse fort.

      Supprimer