La Photo du Mois #11 : Évasion !

Le thème de ce mois fut décidé par Nicky qui a argumenté son choix de la façon suivante : « Je ne peux que penser aux victimes malheureuses de la barbarie et je leur rends un vibrant hommage. Mon thème pour le mois de décembre a été choisi bien avant ces tristes évènements. Il s'agit de l'évasion. Nous en aurons tous bien besoin sans pour cela oublier ces pauvres gens et leur famille. 

                                        Je n'avais pas vu que tu portais des chaînes 
                                        À trop te regarder 
                                        J'en oubliais les miennes 
                                        On rêvait de Venise et de liberté 
                                                                                   (Francis Cabrel)
Et vous, comment vous évadez-vous ? »

Bon, de deux choses l'une, je n'ai pas souhaité me redire, m'étendre sur mon intimité, même si cet espace, d'une certaine façon, lui est dédié. L'encre de tes yeux est une de mes chansons préférées de Francisssssssssssss, ex-æquo avec Je l'aime à mourir et Octobre. Donc one point pour Nicky !  

Je voulais une photo qui parle de ma façon d'appréhender le quotidien, celle de m'attacher aux détails, à ces tout petits riens qui embellissent mon existence.

Alors, mon gentil inconscient m'a rappelé la nature, celle des villes en particulier (proximité de la COP21 ?). Et cette image s'imposa ! Parce que ce saule pleureur parisien, si bien nommé, en met plein la vue au béton qui l'entoure. Parce qu'il fait partie de ces petits bonheurs instantanés et gratuits, qui rendent minuscule ma taille d'humaine, parce que cet arbre me survivra comme tant d'autres et qu'il continuera à ravir les amoureux des bancs publics, les promeneurs solitaires ou les tribus, qu'il caresse et surplombe de sa superbe, inaccessible, imposant et majestueux.
Évadons-nous avec les copains et les copines !
A'icha, AF News, Akaieric, Alban, Alexinparis, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Canaghanette, Cara, Carole en Australie, Champagne, Chat bleu, Chiffons and Co, Chloé, Christophe, Cricriyom from Paris, CécileP, Céline in Paris, Dame Skarlette, Danièle.B, DelphineF, Dom-Aufildesvues, Dr. CaSo, E, El Padawan, Estelle, Eva INside-EXpat, François le Niçois, Frédéric, Galéa, Gilsoub, Giselle 43, Guillaume, Homeos-tasie, J'habite à Waterford, Josette, Julie, Kenza, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Les Bazos en Goguette, Les bonheurs d'Anne & Alex, Les Filles du Web, Loulou, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Marie, MauriceMonAmour, Milla la galerie, Mimireliton, Mirovinben, Mon Album Photo, Morgane Byloos Photography, MyLittleRoad, N. Madiot, Nanouk, Nicky, Noz & 'Lo, Pat, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Pixeline, Renepaulhenry, Rosa, Rythme Indigo, Sinuaisons, Sous mon arbre, Suki, Tambour Major, Testinaute, Thalie, Tuxana, Visites et voyages, Voyager en photo, Woocares, Xoliv'.

33 commentaires:

  1. Oui tu as raison, ma Phili, parfois un bout de nature nous permet un peu d'évasion...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. exactement,un peu de douceur dans notre monde de brutes.

      Supprimer
  2. Il doit avoir envie de se faire la malle lui aussi! (o:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. peut-être ! Pourtant il a l'air d'être sacrément ancré !!!

      Supprimer
  3. Je suis totalement d'accord avec toi. En ville, c'est du bonheur d'avoir de la verdure pour s'y promener, et laisser notre regard errer sur ce que la nature nous donne. Un petit bonheur du jour :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, j'admire cette nature-là qui doit trouver sa place difficilement acquise.

      Supprimer
  4. Oui c'est un arbre très beau je trouve, j'en croise un sur une aire d'autoroute où je m'arrête quand je me rends dans ma famille. Et l'été c'est du bonheur toute cette ombre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'adore les arbres ! D'ailleurs je n'ai pas pu concevoir mon blog sans le prolongement de l'un d'entre eux. Bichonne celui qui te fait de l'ombre l'été.

      Supprimer
    2. Je ne fais que m'y arrêter 10 minutes mais j'aime le voir ce saule...

      Supprimer
    3. merci, merci, merci de lui offrir de ce temps. Je t'embrasse. Tu peux l'admirer quand tu fais une croisière parisienne sur un bâteau-mouche. Tu ne peux pas le rater.

      Supprimer
  5. PS : je pourrais pas avoir des bombasses à reconnaître plutôt que des avions ou des pizzas pour l'anti Spam? C'est Noël non? :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout le monde n'a pas la chance d'être sur Wordpress et de pouvoir glisser quelques animations stylées et dénudées !

      Supprimer
    2. Punaise, je viens d'avoir des milk shakes...je suis vert , hi hi hi !

      Supprimer
    3. franchement j'ai vraiment hâte de te connaître en vrai ! Je suis sûre d'être sur ma réserve lors de cette future rencontre mais j'adore en tout cas la personnalité que tu dégage. La Douce ne doit pas s'ennuyer avec toi !!!!

      Supprimer
    4. la personnalité que tu dégages !!!! (c'est ma conjugaison qui se fait la malle parfois)

      Supprimer
  6. Vraiment pas de raison de pleurer quand on est un aussi bel arbre et au bord de l'eau pour être prêt à s'évader.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bon il es tun peu prisonnier quand même : il a le droit de ne pas se satisfaire de sa situation et d'en pleure, non ? bises

      Supprimer
  7. L'encre de tes yeux est aussi une de mes chansons préférées de Cabrel ! Et la nature reste un superbe moyen d’évasion, aussi quand elle se niche au coeur de la ville. Je te souhaite une belle journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à toi de ce passage toujours agréable à lire. Bises

      Supprimer
  8. Je vis à la campagne, j'ai donc la nature à ma disposition. cela ne m'empêche pas de très bien te comprendre: cet arbre est un symbole d'évasion, à la différence que, toi tu auras la peut-être la possibilité de t'évader, lui pas.

    RépondreSupprimer
  9. J'adore cet arbre, je le trouve magnifique.... de long cheveux flottent dans l'air...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, il me paît beaucoup : je le trouve très beau et courageux !!! Bises

      Supprimer
  10. C'est marrant parce que le soir, quand je rentre chez moi et que j'attends mon bus Quai Voltaire à Paris, je regarde les arbres le long des quais et j'ai souvent cette impression d'évasion :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, Paris est une ville très boisée et bitumée aussi !

      Supprimer
  11. Je me souviens que, petite, j'aimais bien me cacher sous le saule pleureur qui trônait dans le jardin d'une copine. Est-il encore bien planté ? Je ne le saurais plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je lui souhaite de rester là où il est. Joli partage que voilà.

      Supprimer
  12. tant qu'il aura de l'eau pour ses racines, il restera là et il participera à toutes nos évasions...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui et on peut dire qu'il est entouré d'eau cerné même !

      Supprimer
  13. Que cet arbre te survive dépend un peu du bon vouloir des services municipaux, non? Un projet de "réaménagement" et hop, on pourrait se retrouver à pleurer le saule...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on pleurait tous des rivières, ce serait terrible !

      Supprimer