Fête du foot ! #2

Jamais je n'ai été aussi ravie d'avoir raison ! C'est vrai, je le reconnais, je suis de nature souvent catégorique (ma copine I. de la médiathèque me suggère de retirer l'adverbe "souvent") et il m'arrive de me planter. 
Mais là, pour le coup, je suis contente d'avoir eu raison d'y croire dès le départ : mes chakras ne m'ont pas joué de vilain tour ! Ce que j'avais ressenti dès le début du tournoi se révèle un peu plus chaque jour.
J'adore cette équipe de France : en fin de match, hier soir, on voit sur le terrain des chatons qui se chamaillent, ont la banane et le sourire, prennent le temps de saluer leur public, entament leur "clapping" encore hésitant, moins puissant que l'islandais mais tout aussi harmonieux (à ce propos, je loue les fabuleux supporters islandais : définitivement, ils ont remporté la palme d'or du public le plus chaleureux, le plus émouvant, le plus doux, le plus généreux : votre présence renvoie une saine image du football, celle qui devrait toujours perdurer).
Hier soir, on a vu deux très belles équipes : la championne du monde en titre (puissante mais fragilisée par l'absence de quelques joueurs) et puis la française (avec des joueurs en devenir et déjà très bons voire pour certains, excellents). Tous nous ont offert un beau spectacle sans anicroche, tous méritent notre considération. Hier il n'y a eu ni perdants ni gagnants mais juste un match de football avec des attaques solides, des défenses qui ont tenu avec plus ou moins de réussite. Hier il y a eu deux superbes portiers (le meilleur gardien du monde, l'allemand Neuer et le non moins méritant Lloris pour la France auteur de deux arrêts incroyables même si, comme dirait mon cher père "il est là pour cela " .... Voyez comment j'ai été élevée à la dure !). Hier, il y a eu le magique Griezmann (petit mais stratège, rapide, efficace et qui ose tout) et deux équipes soudées. Hier, il y eu un beau jeu, des gestes respectueux entre compétiteurs. Hier, il fallait un seul gagnant parce que ce n'était pas un match de poule. Hier, nous avons vu une demi-finale qui ressemblait à s'y méprendre à une finale. Hier, ce fut encore un moment de pur bonheur et franchement, je ne demande que cela !

PS : quant à dimanche, rien n'est joué. Un match n'est jamais gagné d'avance (dixit un autre dicton paternel). Mais là encore, je crois en la victoire française, à fond même ! Même si je pense que l'équipe portugaise va tenter de fermer le jeu. A voir donc !

L'hymne officiel de l'Euro 2016
côté France

côté Portugal

19 commentaires:

  1. Pour la première fois de ma vie, j'ai regardé un match... Seule, sur ma petite télé. Les garçons étaient avec les voisins sur un grand écran. Et j'ai bien aimé ! Vive la France !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, cette équipe a fait un très beau parcours lors de cet Euro. Bises

      Supprimer
  2. J'avoue que j'étais sceptique sur nos chances face à l'Allemagne. Mais déjà d'être arrivée en demie était bien. Surtout, c'est une équipe qui fait plaisir à voir et qui essaie (par rapport à ce qu'on a pu connaître en Afrique du Sud). Et encore plus pour cette demie-finale face à l'Allemagne. J'ai tremblé, j'ai espéré, j'ai crié et trépigné. Et après tout, c'est surtout ça que je demande : que l'équipe ait envie et que chacun essaie de faire de son mieux.

    Maintenant, on croise les doigts pour dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. doigts décroisés mais aucun regret pour ma part. C'est l'équipe qui avait le mental le plus fort qui a gagné. Bisous

      Supprimer
  3. Tes chakras te révèlent des choses....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bon, ils se sont plantés pour la finale !!! :-))))

      Supprimer
  4. Pour nous, il vaudrait peut-être mieux que les portugais ferment les yeux plutôt que le jeu !!
    Je ne regarde pas le foot, une sainte horreur. Trop^ingurgité enfant
    Je vois que tu y prends toujours autant de plaisir et j'apprécie tes commentaires fouteux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aime beaucoup le foot mais il y a des moments qui m'énervent (par exemple, les prolongations et les tiras au but : pour moi, un match doit se jouer en 90 minutes, point final !) Si les deux équipes arrivent à égalité de points à la fin de cette période, les deux devraient être considérés comme gagnantes ex-aequo ! Ce serait plus juste, cela raccourcirait des parties à rallonge et obligerait certains à marquer (c'est quand même mieux d'être l'unique que de partager un titre, surtout s'il y a des sous en jeu).

      Supprimer
  5. J'ai pensé à ton billet quand j'ai vu que les français allaient en finale. Je te souhaite de passer une excellente soirée demain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elle fut honnête : le public de rue (où j'étais pour voir la finale) n'est pas un grand amateur de foot. A part la Marseillaise, point d'autres chants à l'horizon : c'est pauvre, musicalement.

      Supprimer
  6. Bonsoir Philisine, même sans regarder le match, on devinait que la France marquait des buts et avait gagné vu l'ambiance dans les rues (de Paris). Pour dimanche, on y croit. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'équipe française a illuminé l'Euro. Les joueurs ont fait une bonne finale mais étaient très fatigués physiquement et intimidés par l'enjeu (manque d'expérience), contrairement aux Portugais qui avaient une grande envie de l'emporter (du fait des échecs successifs historiques). Ronaldo mérite cette victoire : c'est un joueur exceptionnel et d'une très grande générosité !

      Supprimer
  7. Bon ça ne dit pas être la fête chez toi ce soir. Je n'ai pas eu le courage de regarder le match mais je l'ai suivi sur le live du site Le monde et je regrette de ne pas avoir suivi tous les soirs, c'est à réconcilier tout le monde avec les fans de foot (moi je n'ai rien contre eux, donc), j'ai bien ri et je me suis impregnée de citations littéraires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai arrêté de regarder à la 90ème minute. Les prolongations en m'ont jamais intéressé. j'ai vu le but magnifique du Portugal et la parade impeccable de Lloris. Deschamps a fait son unique erreur du tournoi : remplacer Giroud par Gignac (un joueur qui maintient le score mais ne le fait pas : il est inadmissible en finale de rater l'occasion en or qu'il a eue).

      Supprimer
  8. Bon ben raté pour cette fois. En même temps, c'est la première fois que le Portugal a un titre de la sorte...
    Bisous miss Phili !

    RépondreSupprimer
  9. Tu avais bien raison. Je faisais du crochet, mais apparemment, les portugais ont laissé peu de place au jeu français. Pas grave, ces petits font une belle équipe et sont tout mignons comme tu dis. Ça renouvelle un peu tout ça, c'est frais et il faut espérer que le sélectionneur ne rappelle pas tout ces petits c-ns qu'on avait avant. Et clairement, les Islandais sont ceux qui ont gagné leur tournoi :D !!

    RépondreSupprimer
  10. Eh bien moi je dis que les français n'ont pas eu de chance car les portugais ont très mal joué (ils jouent mal depuis le début du tournoi) et il s'en ait fallu de peu pour qu'on l'emporte mais la baraka n'était pas avec nous... et Gignac comme les autres, n'a pas démérité ! Bisous ma poulette (Ronaldo, je peux pas... son orgueil me hérisse) Une Comète

    RépondreSupprimer