7 ans

J'ai toujours pensé que j'avais créé Jemelivre un 25 septembre, plus précisément le dimanche 25 septembre 2011 avec mon cher et tendre. C'est d'ailleurs lui qui a conçu l'architecture de mon site, même si après trois ans d'attente, j'étais particulièrement sûre de mes choix (de couleurs, de forme, d'images etc). D'ailleurs, Jemelivre ne change pas, vieillit sûrement mais son accueil reste quasi identique à celui de ses débuts. Bref, Jemelivre n'a pas été conçu un dimanche mais la veille, un samedi  (cela reste un jour de week-end, idéal pour la réflexion).
Quoi dire d'autre : je l'aime bien ! Oui, c'est vrai, je suis attachée à ce petit espace personnel. J'ai le sentiment d'avoir une vraie liberté de ton, de la savourer. Je suis aussi très heureuse d'avoir au fil des années construit un cercle de visites d'autres espaces : ces derniers temps, j'ai restreint mes fréquentations (la faute à un travail fantastique mais chronophage). Mais je suis contente de son rythme, de son existence, des petits moments de grâce que j'ai connus pendant ces sept superbes années. 
Je dois beaucoup à Jemelivre et à toutes les personnes que j'ai croisées grâce à cette activité livresque, électronique, effrénée au début - plus calme ces temps-ci : une ouverture de pensée, beaucoup de bienveillance à mon égard, de vraies personnalités avec de très belles plumes. Entretenir cet espace a consolidé une facette de ma vie : sans être littéraire (je n'ai pas l'outrcuidance d'affirmer un quelconque talent à ce niveau-là), j'ai entretenu mon envie d'écrire (par la rédaction de petits billets de lecture et les rendez-vous que j'essaie de suivre le plus fidèlement possible quand je peux : la contrainte chez Philippe D et la Photo du Mois) et certainement mon orthographe. J'ai aussi libéré ma plume (même si je n'en conçois pas complètement les effets) et j'espère avoir appris à dire les choses plus simplement tout en restant authentique et sincère.
Je tiens aussi à remercier les fidèles que je ne citerai pas (un oubli discourtois devient impardonnable), les gens de passage, bref les lecteurs et lectrices potentiels ou assidus. Je ne sais pas si Jemelivre continuera longtemps. En fait, c'est une question que je ne me pose pas pour la simple raison que bloguer ne me pèse pas et m'apporte beaucoup de satisfaction. Alors en conclusion : bon bloganniv, Jemelivre, et sept bisous pour le coup !

Évasion musicale : Comme une reine - Madame Monsieur 

14 commentaires:

  1. Bon anniversaire! (7 ans, pas mal du tout!)

    RépondreSupprimer
  2. Très joyeux 7e bloganniv' !
    7, c'est un joli chiffre mais les suivants seront tout aussi beaux ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Bonne continuation et joyeux bloganniversaire!

    RépondreSupprimer
  4. 7 ans déjà ! Bon blog-anniversaire Philisine Cave, il est bien ton blog alors continue encore longtemps :)

    RépondreSupprimer
  5. Sept bisous, il faut bien ça pour fêter l'anniversaire de ce blog où je viens découvrir tes lectures avec le même plaisir depuis des années maintenant !

    RépondreSupprimer
  6. Je te croyais plus vieille que ça ! :-)
    Toujours un plaisir de flâner chez toi, on s'y sent bien... et la preuve, on revient ;-)
    Bon blog'anniv et bien plus de 7 bisous à toi et à ton blog !

    RépondreSupprimer
  7. Bon Bloganniversaire Phili ! des bises !

    RépondreSupprimer
  8. Oui c'est génial, après toutes ces années, de se retrouver encore ici, malgré les aléas, et les moments de petites désertions dues à une vie bien remplie. Je te souhaite un merveilleux blogoanniversaire, et puis on va bien finir par se voir ! Toutes mes plus belles pensées !

    RépondreSupprimer
  9. Rhooo mais tu es plus vieille que moi ! Bravo et bon anniv de blog.
    On s'y attache et comme tu dis, on s'attache ensuite à un petit cercle. C'est vrai que le design est stable chez toi !
    Bisous miss !

    RépondreSupprimer
  10. Bon anniversaire et longue vie à ton blog.
    Ne change rien, c'est parfait !
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer