Et puis, Paulette - Barbara Constantine ** (Livre audio)

L'énorme avantage que présente le livre audio reste celui d'offrir à ses auditeurs une histoire qu'ils n'auraient pas forcément découverte sans ce support. Je comprends maintenant pourquoi j'ai longtemps tourné autour de Et puis, Paulette : un mauvais pressentiment, sûrement !
Ferdinand est un petit rigolo. Il s'amuse à faire mariner son restaurateur de fils en dégustant un verre de blanc chez le concurrent d'en face, apprend les grossièretés aux Lulu (ses deux petits-fils) et joue à narguer sa bru. C'est à l'occasion d'un malaise de sa voisine Marceline, qu'il décide d'ouvrir sa maison et son cœur aux plus tout jeunes, à son fiston tant qu'à faire et à des jeunes en mal de tremplin car oui, Ferdinand possède un corps de ferme suffisamment grand pour contenir toutes les générations et un sens pratique assez aiguisé. 

Indubitablement, Barbara Constantine a composé un Ensemble c'est tout version gériatrique. L'histoire sympathique souffre pourtant de menus défauts :
1) une écriture pas emballante du tout,
2) des personnages qui ne me semblent pas assez creusés,
3) un problème de tempo : le récit s'éveille au moment de l'arrivée de Paulette c'est-à-dire en toute fin. C'est ballot, non ?
4) et surtout des incohérences : une rapidité surprenante d'abandon des demeures par les « invités » de Ferdinand et leur non moins impressionnante facilité d'adaptation, le déni d'une femme qui travaille en milieu hospitalier etc.   

Reste son incroyable succès public qui m'épate. Dû peut-être aux bons sentiments et thèmes véhiculés (solidarité, générosité, écoute), à la légèreté du texte positif (qui ne contrarie pas les neurones), une fin de vie disséquée de façon optimiste malgré le deuil ? Le traitement ne m'a pas convaincue et m'a paru survolé, au point que j'ai failli régulièrement arrêter l'écoute, tant je n'ai pas accroché. Toutefois, l'idée de cohabitation me semble la révélation du récit : oui, il faut vaincre la solitude imposée par notre société individualiste, pour mieux vivre ou vivre au mieux (c'est selon). 
Heureusement, la fraîcheur des Lulus relève le niveau. Et puis, Paulette doit finalement son regain d'intérêt à la nouvelle génération : un comble, non, pour un livre concernant les personnes âgées ?

Éditions Audiolib
Texte lu par Daniel Nicodème (5h30)

48 commentaires:

  1. mince, elle était hier à Binic mais je ne l 'ai pas vue..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. flûte alors ? Peut-être entourée par trop d'admirateurs. bises

      Supprimer
  2. Elle a réussi à me faire abandonner un roman avec Chat dans le titre, un comble! Problème d'écriture, je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que je n'adhère pas à sa prose, trop familière pour moi.

      Supprimer
  3. Je n'ai pas lu ce titre, n'ayant aucune envie de relire les défauts que tu signales et qui m'avaient agacée dans "Tom, petit Tom" et dans "Amélie, sans mélo", (ben oui, j'en ai lu deux, je n'avais pas vu que c'était la même auteure ... ). C'est ballot, comme tu le dis .... Trop de bons sentiments tue les bons sentiments, faut croire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc tu confirmes mes craintes , à savoir qu'il est fort possible que l'univers de Barbara Constantine ne me passionne pas plus que cela.

      Supprimer
  4. Coucou :) tout le monde autour de moi en parle avec enthousiasme ... Sauf toi. Je m'abstiendrai donc. Bisousss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, au contraire, je ne possède pas la voix magique et c'est possible que tu aimes bien ce qu'elle dit et écrit.

      Supprimer
  5. Je n'ai lu que "Allumer le chat" lors d'un Paris Lyon en TGV... pas eu envie d'en relire d'autres, même si sur le moment, j'avais plutôt aimé. Bah, tu peux passer à autre chose, c'est fait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle peut aussi proposer quelque chose qui dans le futur me plaira bien, on ne sait jamais !!!!

      Supprimer
  6. Le seul roman de Barbara Constantine que j'ai réussi à lire ! Les autres, je bloque.

    RépondreSupprimer
  7. pas tentée par une auteur si peu appréciée sur un sujet si complexe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que j'ai préféré le traitement de Marie-Sabine Roger sur ce même thème en forme de nouvelles.

      Supprimer
  8. Je n'ai pas lu celui ci mais "A Mélie sans mélo" avait été un vrai coup de coeur pour moi. Une vraie lecture bonheur et des personnages délicieux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je tenterai peut-être celui dont tu parles. Bisous

      Supprimer
  9. Il y a une petite erreur, ce n'est pas moi, mais Tout Zazimuth qui a lu ce livre. Je sais, nos pseudos sont très proches, mais rendons à Tout Zazimuth ce qui lui appartient.
    Je bloque sur ce livre. Comme toi, je tourne autour, mais je ne vais pas plus loin. D'elle, j'ai lu "allumer le chat" qui m'avait fait beaucoup rire puis "Tom petit Tom" et je n'ai pas envie d'aller plus loin pour l'instant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux peut-être débloquer un jour ! J'avoue que la version audio m'a donné le courage de débloquer la situation :-)

      Supprimer
  10. Je me fais souvent "avoir" par le succès de certains livres qui me sont hermétiques : merci pour ce compte rendu, cela m'évitera une déception !
    Mamily Rossi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux aimer, tu sais : je n'ai pas la science infuse, comme on dit. Merci en tout cas de ton passage par ici.

      Supprimer
  11. J'ai lu "allumer le chat" d'elle, c'ets joyeux, optimiste, mais ça ne casse pas des briques...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est exactement cela pour Et puis, Paulette. Mise à part, la mise en scène qui me semble totalement à revoir. Pour moi, il y a un problème dans le style mais aussi dans l'histoire. Ce n'est pas normal qu'elle démarre vraiment à la fin !

      Supprimer
  12. Version gériatrique ? Tu as la dent dure. J'avais bien aimé le lire entre deux romans plus exigeants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, c'est sa place et c'est le genre de lecture salutaire dans ce cas précis.

      Supprimer
  13. J'avais aimé, "Tom, petit Tom..." mais je n'ai pas spécialement envie de retourner vers cette auteure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est étonnant, pourquoi d'ailleurs tu n'en as pas envie ?

      Supprimer
  14. Tout pareil que Jérôme, j'ai bien aimé sur le coup, mais je n'en lirais pas des tonnes non plus ..

    RépondreSupprimer
  15. j'ai seulement lu "A Mélie sans mélo" et celui-ci ne m'attire pas vraiment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. toi aussi : je vois que je ne suis point seule !

      Supprimer
  16. Je tourne autour depuis un moment à la bibliothèque, un mauvais pré-sentiment peut être comme toi, bon du coup je m'abstiens définitivement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux essayer pour me dire ce qu tu en penses. C'est bien ausi d'échanger sur un même livre.

      Supprimer
  17. bon, allez je le dis: j'en ai ras le bol des livres à bons sentiments, en ce moment cela envahit la blogo...alors oui on a besoin de belles histoires, mais punaise le dégoulinant je n'en peux plus...donc merci de ce billet Phili!! je ne note pas tu t'en doutes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les bons sentiments ne me gênent aucunement (au contraire) mais là, c'est leur traitement qui ne me convient (convainc) pas du tout. Bises

      Supprimer
  18. je suis tout à fait d'accord avec tes 1, 2 ,3, 4! Déçue, je l'ai été, oui!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui et à la fois je comprends le succès en raison des bons sentiments, et à la fois je ne pige pas des masses.

      Supprimer
  19. J'avais aimé Tom, petit Tom, puis n'ai pas relu l'auteure depuis... Je préfère aussi Marie Sabine Roger ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. clairement sur la prose, il n'y a pas photo. Idem pour les personnages, et les anecdotes.

      Supprimer
  20. Je l'ai lu et je n'ai pas encore fait mon billet. Le ferai-je ?!
    J'ai aimé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh si, il faut que tu le fasses (enfin tu fais comme tu veux). La diversité des avis, y'a que cela de vrai, surtout si c'est pour me contredire !!! bisous

      Supprimer
  21. J'avais beaucoup aimé les premiers romans de cette auteur, mais je trouve qu'elle ne se renouvelle pas beaucoup... du coup, je l'ai laissée tomber...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne suis pas sûre de la suivre tout de suite. Ce premier essai ne m'a pas convaincue. Bises

      Supprimer
  22. J'ai bien aimé, moi. Un livre que j'ai trouvé ... disons ... rafraichissant.
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, il est peut-être rafraichissant mais j l'ai trouvé light. Bises

      Supprimer
  23. J'avais aimé A Mélie sans mélo mais j'ai l'impression que tout ça tourne un peu en rond à la longue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne sais pas : avec un livre, c'est difficile de conclure. Bises

      Supprimer
  24. J'ai été déçue par ce roman car j'avais apprécié A Méli sans Mélo et Tom petit homme de cet auteur. L'écriture m'avait plue, les liens entre les personnages. Par contre là, je n'ai pas accroché. Des idées sympas mais ça n'a pas fonctionné de la même façon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on est raccord sur ce roman : yes ! bisous

      Supprimer