La femme au carnet rouge - Antoine Laurain ****

Si vous lisez cet article, alors vous pouvez encenser ou enguirlander la blogueuse qui m'a motivée à l'écrire  : il s'agit de Mina ici et ). Bon, restons tout de même honnête, si vous trouvez ma chronique nullissime, ce n'est tout de même pas de sa faute !!!! C'est à l'occasion d'échanges électroniques sur toute autre chose que je tairai ici (top secrète), que je lui ai suggéré ce roman et elle m'a demandé d'en parler sur mon blog. Elle ne savait pas que cela allait donner ça !
Laure Valadier se fait voler son sac à main un soir devant l'immeuble parisien de son appartement : plus de clés pour entrer, un sérieux coup à la tête dû à sa résistance courageuse face à son agresseur, bref, la nuit promet d'être joyeuse. En se réfugiant à l'hôtel du coin, elle s'endort pour un temps certain. Le lendemain, un libraire parisien, Laurent Letellier, retrouve ledit sac abandonné sur une poubelle et recherche la propriétaire à l'aide du contenu restant : un livre de Modiano, un médaillon, du parfum, du rouge à lèvres, des clés etc. La chasse au trésor est ouverte !

Tout me plaît dans La femme au carnet rouge : les personnages sont dignes, l'histoire est très bien écrite, nourrie par des références multiples. La plume d'Antoine Laurain me touche : il ne surjoue pas, il manipule gentiment ses héros, les laisse hésiter, prendre des risques, oser et pleurer. Et puis, appeler un chat Belphégor ou mettre en scène Patrick Modiano en tant que personnage secondaire mais néanmoins essentiel à l'enquête, six mois avant sa distinction suédoise, me semblent des gages de haute qualité visionnaire ! Antoine Laurain s'amuse et nous prenons beaucoup de plaisir à le lire : tout est doux, fragile, tenu. Dans son monde, les adultes se disputent une recette du pot-au-feu, Poutine n'en fait qu'à sa tête (dans la réalité aussi, malheureusement), l'insupportable Chloé offre la plus jolie des ouvertures. Et les dernières phrases, dignes du film Le fabuleux destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet, placent la virgule finale au bon endroit ! 

C'est un livre qui fait un bien fou et que je vous encourage à déguster.

Éditions Flammarion

de cet auteur : Le chapeau de Mitterand (très bien aussi)

autres avis : Liliba, Deedoux, Bernhard,

emprunté à la biblio


44 commentaires:

  1. J'avais passé un bon moment avec le chapeau, je vais guetter ce carnet en poche ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu peux aussi le réserver à la biblio (la tienne est particulièrement bien fournie)

      Supprimer
  2. J'avais bien aimé Le chapeau de Mitterrand, celui-ci devrait donc me plaire ! Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu passes un moment doux, câlin et je trouve qu'on mérite ces instants-là.

      Supprimer
  3. Même remarque que mes deux consoeurs ci-dessus ! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. J'avais beaucoup aimé Le chapeau de Mitterand, alors je note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu apprécieras ce carnet, surtout qu'il y a des scènes notables comme tu les aimes.

      Supprimer
  5. je l'avais mis dans ma liste d'envies, tu confirmes! bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Eimelle, à chaque fois que je lis "liste des mes envies", je pense à Delacourt, c'est malin : d'ailleurs il devrait l'imposer en tan que propriété intellectuelle (cela lui ferait des sous en plus)

      Supprimer
  6. J'avais beaucoup aimé le Chapeau de Mitterrand. Du coup tu me donnes bien envie d'aller emprunter celui-là. Merci :)

    RépondreSupprimer
  7. Tu es très convaincante ! et il est disponible à la bibliothèque :-))

    RépondreSupprimer
  8. Au début je me demandais ce que tu allais en dire?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et alors, tu en penses quoi ? (remarque, mon intro incite à me lire un peu plus,non ?)

      Supprimer
  9. Je le note - pour bien plus tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, je comprends, surtout qu'avec tes deux chroniques journalières, tu arrives quand même à lire !!!! Bisous

      Supprimer
  10. Miterrand Modiano il possède l'art de mêler les personnages célèbres à ses romans et tu en parles tellement bien que je suis prête à passer du chapeau au carnet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu es trop chou et c'est vrai qu'on pourrait traiter Antoine Laurain d'écrivain à la nostalgie joyeuse !

      Supprimer
  11. Me tente vraiment ce libre, même que je n'ai un tas à lire! Pourtant je crois que je vais l'acheter bientôt. Intrigue, feminité, écriture des ingredients très savoureux!
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. essaie de le trouver en bibliothèque française : c'est peut-être un peu difficile car il n'a pas le tirage d'un Emmanuel Carrère.

      Supprimer
  12. Je voudrais lire le chapeau de Mitterrand et tu me donnes envie de lire celui-ci !!
    Au secours, je ne m'en sortirai jamais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si, avec beaucoup de congés (que tu as, je te le répète)

      Supprimer
  13. je n'ai toujours pas lu cet auteur ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour un fois que je lis un auteur avant toi ! Je sabre le champagne (toute raison de boire modérément et déguster est bonne à prendre)

      Supprimer
  14. Excellent souvenir du chapeau... Du coup, je me suis précipitée sur celui ci que je n'ai pourtant toujours pas lu. Mais son tour viendra, et je m'en réjouis d'avance !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'attends ton avis avec impatience : je pense que tu accueilleras ce livre favorablement.

      Supprimer
  15. Je dois encore lire ce fameux chapeau! Oh! il me faudra au moins deux vies!
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, mais tu fais aussi de belles découvertes : alors, no stress !!!!

      Supprimer
  16. tu sais lancer comparaisons et références qui sont des pépites qui me font dire ouiiiii :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas un coup de cœur mais un moment agréable. Il faut le voir comme cela.

      Supprimer
  17. Je l'ai déjà demande, il arrivera la semaine prochaine!

    RépondreSupprimer
  18. C'est Marjo du coin des livres qui me l'a offert, je suis aussi emballée que toi par tout ce que tu dis, mais moi ce qui me gène toujours c'est le côté romance, avec des héros beaux, jeunes et bons qui vont se retrouver, tu vois, ça m'énerve....j'aurais aimé davantage d'aspérité de ce point de vue. Mais je te rejoins c'est une lecture qui fait du bien ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chloé est un personnage secondaire intéressant, une petite peste. Je pense que l'auteur est resté sur la branche Amélie Poulain et honnêtement le fait que tout le monde est gentil ne m'a pas dérangé plus que cela. Mais je comprends ton point de vue car les méchants dynamisent l'intrigue et là, on suit un long fleuve tranquille.

      Supprimer
  19. J'ai le chapeau dans ma PAL, je commencerai donc par celui-là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, il est très sympa à lire aussi, dans la même veine finalement.

      Supprimer
  20. Je l'avais repéré il y a plusieurs semaines ; puis l'avais ôté de ma liste à lire... Suite à ton billet très tentant, il repart directement dans les priorités !! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est sympa : c'est un livre à savourer pour ce qu'il est.

      Supprimer
  21. Bon, puisqu'il y a Belphégor, du rouge et une virgule finale parfaite, je le note ;) Plus sérieusement, merci pour cet article et cette présentation plus complète : je suis un peu hésitante face à certains éléments, mais je vais te faire confiance et me laisser tenter à l'occasion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'attends pas à un contenu hyper profond, mais l'écriture est tout jolie. J'ai bien aimé.

      Supprimer
  22. J'avais beaucoup aimé Le chapeau de Mitterand, et j'aime beaucoup Amélie ... avec ton avis enthousiaste en plus, c'est bien noté pour moi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'attends pas un livre puissant mais à un roman agréable à lire et franchement on le mérite bien !

      Supprimer