Tout seul - Chabouté *****

J'ai découvert Chabouté grâce à Evalire, je persévère grâce à Géronimo. Que deviendrais-je sans mes blogocopains ? Réponse : eh bien, je raterais de magnifiques lectures et ce ne serait pas bien !
Il y a beaucoup d'amour et de poésie dans cet ouvrage, peu de phrases et de nombreuses images inoubliables .  

Tout seul est à la fois le surnom donné à l'ermite vivant dans un phare et sa situation d'humain. Fils de l'ancien gardien, il évite le contact avec les autres et doit sa survie grâce au ravitaillement hebdomadaire d'un bateau de pêche, routine organisée par son père avant sa mort. C'est l'histoire de l'enfermement vécu par deux hommes (Tout seul et le nouvel employé du pêcheur), de l'empathie de l'un pour l'autre, de leur complicité épistolaire ensuite.

Jamais un noir et blanc ne paraît aussi lumineux d'humanité, jamais un dictionnaire n'a semblé si central et si brutal. Avec une infinie délicatesse, Chabouté explore l'intelligence humaine, celle qui permet à un homme de survivre à sa solitude, de s'évader et d'imaginer. Trois hommes se payent la part de la BD : le pêcheur bougon mais pas si méchant, l'aide mystérieux, taiseux mais si puissant de l'intérieur et enfin Tout seul, qui va cheminer et s'affranchir de la peur du regard de l'autre. Il y a des scènes splendides dans ce livre : celle du poisson qui retrouve la liberté, la raison des fameux boom, le petit mot coincé dans un caillou et la question auparavant posée etc. Tout est juste, tout est suggéré, tout est beau (malgré des visages quelconques ou disgracieux)

Il est possible que Chabouté ne réussisse pas toujours l'exemplarité littéraire mais là, avec ses deux BD lues (« avalées » serait le terme correct) Tout seul et Un peu de bois et d'acier, il réussit l'accord parfait : celui d'embarquer, d'émouvoir, de faire chavirer le cœur en alignant des héros peu diserts, une météo parfois hostile, un lieu tantôt idyllique tantôt ombrageux. Et franchement, c'est fort, très fort même !

Éditions Vents d'Ouest

avis : Kathel, à propos de livres, Enna, Zazy, Mango, Valérie, Yv, Pasdel, Hélène, Le petit carré jaune, Anne, Moka, Saxaoul, Antigone, Leil, Noukette, Midola, Christie etc.

du même auteur : un peu de bois et d'acier

18 commentaires:

  1. Une superbe BD ! Dans mon top 5, sans aucun doute !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui avec sa copine Un peu de bois et d'acier. Bises

      Supprimer
  2. C'est l'album qui m'a fait aimer Chabouté, adorer même ! Quelle claque ! Inégalable !
    (Psstt, le lien "correct" vers la nouvelle plateforme : http://aliasnoukette.fr/tout-seul-chaboute/)

    RépondreSupprimer
  3. Un album fabuleux. Chabouté n'a jamais fait mieux depuis !
    Je suis tellement content de le voir ici (dit celui qui n'a jamais pris la peine d'écrire un billet sur ce titre...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas grave, tu donnes tellement envie de lire des BD : franchement ton enthousiasme m'a sérieusement contaminée. Bisous

      Supprimer
  4. Ah oui, somptueux le noir et blanc de Chabouté et quelle belle histoire ! Moby Dick m'attend, maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai une autre qui m'attend, et tout cela grâce à Geronimo chéri qui est trop chou !

      Supprimer
  5. Déjà vu sur plusieurs blogues... Va falloir que je m'en approche

    RépondreSupprimer
  6. Effectivement c'est dommage qu'on ne se soit pas concerté !

    RépondreSupprimer
  7. Je me mets progressivement aux BD mais je n'ai pas encore découvert CHABOUTE. A vrai dire, je tourne autour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu peux y aller sans problème : je n'ai pas encore été déçue, c'est dire !

      Supprimer
  8. Ah oui, c'est une merveille cette BD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, une beauté littéraire. J'ai vraiment beaucoup aimé. Bises.

      Supprimer
  9. Ma première rencontre avec l'auteur et une claque! que de poésie en si peu de mots!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je te conseille aussi Un peu de bois et d'acier (tout simplement magnifique : je suis persuadée que tu l'aimerais). Tu l'as peut-être déjà lue, d'ailleurs ?

      Supprimer