Pour seul cortège - Laurent Gaudé ***

Récit polyphonique, Pour seul cortège présente la fin de vie d'Alexandre le Grand. Organisé sous forme chorale, on assiste au malaise du conquérant lors d'un banquet, à la mission d'un de ses messagers Éricléops et à la pensée intime de sa belle-sœur Dryptéis (frangine de son épouse enceinte Stateira, filles du roi perse déchu Darius). Tous convergent vers le roi mourant pour l'assister et protéger le symbole qu'il représente, jusqu'au bout.

Bien sûr, on retrouve la plume magnifique de cet auteur. Pourtant, je reconnais ne pas avoir été transportée par le souffle épique de cette histoire. Des répétitions nombreuses et l'intrigue de la première partie brodée en longueurs ont eu raison de mon enthousiasme. Héros ordinaires, tous affrontent la fin d'un règne, le désordre lié à la conquête du leadership (entraînant des conflits fratricides), les trahisons multiples, le massacre des descendants, l'honneur militaire, le respect de la parole donnée etc. La grande réussite de ce livre réside dans l'étude psychologique des personnages (leurs états d'âme, leur questionnement, leur quête) et la démarche analytique d'une succession (on tue ou on fragilise les héritiers, on procède à des unions mixtes pour assurer une absorption plus rapide, on suit le bal funéraire des pleureuses). Intéressant mais pas flamboyant. 

Éditions Actes Sud

rentrée littéraire 2012
   
Un énorme merci à Liliba qui m'a prêté son exemplaire

avis : Athalie, Nico, Zazy, Malika, Shelbylee , Philippe

32 commentaires:

  1. Je ne suis pas tentée par cette lecture .. après avis d'un des libraires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, on se rejoint donc. Ce n'est pas le meilleur de ses livres, très clairement.

      Supprimer
  2. Jamais lu Gaudé.. Mouais. Un autre titre, peut être.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui ceux que j'ai précisé en réponse au com de Nadaël.

      Supprimer
  3. Ce roman ne me tente pas trop en revanche de cet auteur j'avais beaucoup aimé Eldorado.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu presque TOUS ses romans (excepté Cris) et donc suis en attente sur chacune de ses nouveautés. Eldorado est magnifique comme La mort du roi Tsongor, Le soleil des Scorta et La porte des Enfers. Depuis deux livres (Ouragan et ce dernier), je reconnais rester sur ma faim.

      Supprimer
  4. J'adore la style de Laurent Gaudé mais le thème de ce roman me plait moins à moi aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le thème en lui-même ne me gênait pas mais c'est son traitement qui m'a un chouïa frustrée.

      Supprimer
  5. Malgré ton avis mitigé, je le lirai sans doute quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon avis n'engage que moi et je serai heureuse de lire ton opinion.

      Supprimer
  6. Je suis fan de cet auteur, de son écriture très puissante et qui explore la psychologie des grands guerriers. l'auteur le plus "masculin" que je connaisse qui livrent des batailles réelles ou mythiques contre des ouragans et parfois contre des hommes. Mais le grand Alexandre, et la psychologie du conquérant n'est pas ce qui m'attire le plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes deux alors (en tant que fans). Mais comme je l'ai précisé précédemment, Ouragan et Pour seul cortège (les deux derniers romans de Laurent Gaudé) ne me satisfont pas totalement (c'est que je deviens ultra exigeante avec notre chouchou)

      Supprimer
  7. J'ai deux romans de l'auteur dans ma PAL (La porte des Enfers et La mort du roi Tsongor). J'avais déjà lu, à sa sortie, Le soleil des Scorta, que j'avais beaucoup aimé, tant pour la plume de l'auteur que pour l'histoire et son développement.
    J'ai donc hâte de lire les livres présents dans ma PAL et celui que tu nous présentes. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et dans l'ordre que tu donnes : ceux que tu as déjà puis le nouveau (enfin, c'est mon humble avis). Bises et merci de ta venue.

      Supprimer
  8. C'est celui que j'ai demandé pour les matches de la Rentrée littéraire. Mais je ne m'en fais pas, j'ai lu d'autres avis plus positifs, je verrai !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et moi, je lirai...ton avis à sa sortie ! bises

      Supprimer
  9. je ne comptais pas le lire même si j'aime bcp gaudé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est un peu comme moi avec Olivier Adam : je vais à reculons lire Les lisières.

      Supprimer
  10. Il avait déjà écrit un très long poème épique sur Alexandre qui m'avait un peu ennuyée. Je n'avais pas trop apprécié. Après ton article, je ne réitèrerai pas l'expérience sur ce thème. J'avais bien aimé les autres Gaudé, pourtant. Le roi Tsongor en particulier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être que tu aimeras ce livre, malgré mon avis nuancé. Disons que je m'attendais à une fresque plus épique finalement ! bises

      Supprimer
  11. Réponses
    1. on ne peut pas dire que je le vende super bien mais je ne souhaite pas mentir.

      Supprimer
  12. je suis encore tombé sous le charme de Gaudé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela fait deux livres que le charme n'opère plus... à mon regret profond et sincère.

      Supprimer
  13. Bon, faudrait que je le lise, hein !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es même obligée ! Mon avis ne fait pas l'unanimité sur ce livre que certains trouvent parfait. Donc tu es dans l'obligation de donner ton avis (non mais !).

      Supprimer
  14. Bon, ça y est, j'ai réussi à publier ma note sur ce livre et suis donc venue lire la tienne. Moi aussi j'ai des réticences sur ce livre, malgré le sujet, qui me tentait bien, l'écriture est, pour moi, un peu trop Flambloyante, justement et lassante dans ses répétitions. Tant pis, La mort du roi Tsongor restera mon préféré, pour le moment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord avec toi : j'ai aussi beaucoup apprécié Eldorado et La porte des enfers. J'ai lu ton avis et vient de le référencer (et de le commenter). Bises

      Supprimer
  15. Sans vouloir être méchant, je dirais pour ma part "pas flamboyant et pas intéressant". Ce roman m'a beaucoup ennuyé, je ne suis jamais entrée dedans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce com, Nico, je vais des que possible prendre le lien de ton article. Après plusieurs semaines de lecture, il me reste des moment intéressants sur cette histoire mais je reste persuadée que Laurent Gaudé s'est un peu perdu dans son intrigue. Je comprends donc ton sentiment.

      Supprimer
  16. En effet, Gaudé nous sépare vraiment : c'est le seul que j'ai lu de lui (Le soleil des Scorta est dans ma PAL depuis peu) et j'ai beaucoup aimé. Je ne vais pas jusqu'à dire qu'il est parfait (presque, pour moi : la fin est un peu "trop"), mais j'ai beaucoup aimé le style, cette plongée dans le passé et les différentes perceptions du destin en fonction des personnages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De lui, j'en ai lu beaucoup car j'adore sa plume mais je reconnais que depuis deux livres (Pour seul cortège et Ouragan), j'attends mieux. Bises

      Supprimer