Pour une nuit d'amour - Émile Zola *** (livre audio)

Attention, jour à marquer d'une croix sur le calendrier : ceci est ma première chronique d'un livre audio et tant qu'à faire, j'ai choisi une valeur sûre : Émile Zola
Unique piège : le titre ! Ne vous attendez pas à une histoire mièvre et pleine de bons sentiments. Que nenni !  Ce cher Émile décrit une vraie mante religieuse (et là me revient une réflexion d'Anis sur le post d'Hélène Choco, concernant la vision bien particulière de cet auteur sur la gente féminine) incapable d'affection, sournoise et machiavélique, mystérieuse parfois, psychopathe tout le temps : bref, que du bonheur !
Trois hommes pour une seule femme : équation complexe, nécessitant quelques éliminations. Thèrèse de Marsanne, châtelaine fine en calcul mental, va s'employer à la résoudre. Cette charmeuse manipule son petit monde comme bon lui semble, en particulier le mari promis (accessoirement comte de Vetheuil), le frère de lait (le petit Colombel, clerc de notaire, compagnon de jeux en tout genre) et le voisin, Julien Michon, expéditionnaire de service, flûtiste à ses heures. Tous vont succomber : le compte-à-rebours commence.

Récit noir, Pour une nuit d'amour dépeint une noblesse puissante, dominatrice et altière, affichant son mépris pour les petites gens, soucieuse de son apparence, appauvrie de l'intérieur. Une nuit d'amour, tel est le prix à payer pour assumer la plus vile besogne, telle est la promesse de Thérèse - incapable de la tenir, faute de générosité et d'abandon-. Émile Zola excelle dans le côté sombre de la conscience humaine : en peu de pages, il calibre son texte, pose ses personnages, décrit une microsociété bourgeoise et provinciale, débute avec la rivière le Chanteclair, y revient avec toujours une prose aussi fraîche et limpide. Thérèse de Marsanne prend la pose, se joue de tous, ne cherche qu'à assouvir sa soif de puissance : difficile à aimer, difficile de s'y intéresser. Les hommes, véritables pantins de cette mégère, deviennent soit violents soit lymphatiques du cerveau : le paradis sur Terre !
En résumé, un texte nourri, à proposer aux lecteurs en pleine forme !

Editions Audiolib
histoire racontée par Robin Renucci (voix sobre, parfaite)
environ 1h30 (expérience intéressante mais mon manque d'attention a exigé une deuxième écoute pour parfaitement intégrer l'histoire)

emprunté à la bibliothèque

35 commentaires:

  1. Décidement les livres audio ont le vent en poupe !! Je ne connaisais pas ce titre de Zola !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en les voyant fleurir sur la blogo que j'ai voulu m'y mettre mais je constate que j'ai besoin d'entraînement !

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais lu ce roman de Zola... je n'ai jamais écouté de livres non plus, ça doit être une expérience intéressante... même si comme toi j'aurai peur de ne pas être assez attentive... trop passive finalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une nouvelle : elle est éditée chez Folio 2€ avec un autre récit L'inondation. Je viens d'emprunter un autre livre audio (même pas peur !).

      Supprimer
  3. Oh j'adore ! J'écoute beaucoup de textes littéraires à la radio, question d'habitude !
    Celui-là, je ne le connais pas. Mais je vais le chercher, peut-être à la médiathèque :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment sympa la médiathèque ! C'est fou les découvertes qu'on peut faire. Prochain objectif : la BD !!!! (je prends de sacrés risques)

      Supprimer
  4. Oui, c'est le personnage de la femme fatale qui est envisagée comme l'ennemie. les femmes à l'époque ne sont pas véritablement considérée comme des compagnes mais plutôt comme faisant à des références mythiques. Elles représentent toujours un danger; on ne peut pas les aimer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les mecs ne sont guère mieux lotis. Comme le précise Lilousoleil, Zola dépeint une ambiance sociale lourde et sexuellement clivante.

      Supprimer
  5. Je croyais connaître à peu près tous les titres de Zola sans les avoir tous lus masi là tu piques ma curiosité car inconnu au bataillon.
    Je ne suis pas étonné de ton commentaire sur Zola car il est tout sauf mièvre et si c'était un homme naturellement bon et généreux, il n'a laissé nulle place à la simplicité mais au contraire a toujours dépeint les Hommes et la société avec justesse. Bon je vais fouiner dans la bibliothèque de mon époux qui connait son Zola sur le bout des doigts sinon la médiathèque de ma ville perdue de Haute Marne.
    Avec le sourire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je l'ai précisé à Nadael, Pour une nuit d'amour est une nouvelle (assez longue). Peut-être que ton cher et tendre connait ?

      Supprimer
  6. Mouais... je ne me sens toujours pas prête à tenter le livre audio !! Je serais vraiment trop distraite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons, Anne : il faut vivre la vie de façon intense !!!!! bisous

      Supprimer
  7. Moi aussi je ne connais pas ce titre de Zola. J'écoute des livres audio sur mon baladeur numérique, je trouve que c'est plus facile pour la concentration. J'aime surtout écouter des romans policiers et certains auteurs comme Amélie Nothomb qui se prêtent bien à la lecture à voix haute. (Pour faire le ménage je trouve ça génial!!)En plus ils sont souvent très bien enregistrés avec de la musique d'atmosphère, des sons et de belles voix qui racontent. Les médiathèques s'y mettent de plus en plus et proposent un catalogue de livres audio intéressant. C'est le format MP3 qui a permis de faire évoluer ce type de support.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Liliba m'a conseillé le voyage en auto : je tente cette après-midi avant de rejoindre mon lieu de travail. J'ai une forme d'enfer !

      Supprimer
  8. Il faut un peu de pratique pour la lecture audio. Il faut donc persévérer pour ne plus avoir de problème de concentration. J'ai lu ce texte de Zola et bien aimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je compte bien faire mais je me rends vraiment compte que j'ai nettement plus entrainé ma mémoire visuelle que l'auditive qui ne perd rien pour attendre : cinquante pompes pour les tympans !

      Supprimer
  9. Alors j'ai écouté une fois un livre, pas deux. Je n'aime pas du tout et tout ce qui fait que j'aime lire ne s'y retrouve pas...
    Il m'a l'air pas mal du tout ce Zola !
    Bonne soirée bises :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce Zola est intéressant quoique sombre et je débute un livre audio en voiture et franchement c'est génial (merci à Liliba pour l'excellente idée)

      Supprimer
    2. oui moi le souci c'est que je bouge peu de chez moi seule, et rarement seule à la maison non plus, je suis en congé parental ;) donc je n'ai pas trop d'intérêt pour le livre audio :)

      Supprimer
    3. et le ménage alors ? avec ton homme bien sûr et un livre audio ! Alex est une vraie fervente, à tel point qu'à chacune de ses chroniques de livre audio, on découvre quelle pièce de la maison elle a nettoyée (un vrai suspense, je t'assure).

      Supprimer
    4. Je ne fais pas le ménage... non je plaisante LOL je suis trop rêveuse pour parvenir à me consacrer sur une écoute en faisant des taches ménagères, mon esprit vagabonde toujours ailleurs :D
      J'aimerais être comme Alex ;) mais le souci c'est qu'avec mon tout petit ce n'est pas possible, soit il dort et donc je suis à son écoute si il se réveille, soit il est avec moi et ben là c'est pas possible non plus lol j'ai assez avec les livres imprimés :D

      Supprimer
    5. concentrer et non consacrer :D

      Supprimer
    6. Quand mes enfants étaient petits, j'étais incapable de lire donc on peut dire que tu fais largement mieux que moi. Et pour le livre audio, franchement la voiture est tiptop pour cette activité.

      Supprimer
    7. oui je pense que c'est un bon outil pour les personnes qui vont dans les transports en commun ou en voiture c'est ce que j'écrivais dans mon article sur Linda Lê avec Lame de fond que j'ai reçu en audio. Je ne fais que 5 à 10 min de voiture par jour alors ce n'est pas pour moi :D

      Supprimer
    8. Oui c'est fort possible que 5 à 10 minutes ne suffisent pas à s'imprégner de l'atmosphère du texte.

      Supprimer
  10. Tu as mis le doigt sur la difficulté des audiolivres : la concentration !
    Les écouter dans la voiture pendant les embouteillages est une bonne option parait-il.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je surconfirme : c'est génial ! En ce moment j'écoute Véronique Ovaldé et sa Véra (clin d’œil appuyé à Une comète) en voiture et c'est super : mieux que le ménage ! Bises

      Supprimer
    2. Tiens, Zola. Je n'ai quasiment rien lu de lui. J'ai lu Germinal quand le film est sorti et un autre, je pense.
      Bon dimanche pascal.

      Supprimer
    3. Bonnes fêtes, Philippe. De Zola, j'ai lu L’assommoir et Germinal. Ceci est donc ma troisième rencontre avec cet auteur illustre.

      Supprimer
  11. Avec un tel portrait de femme, forcément je suis tentée ! J'ai toujours trouvé la couverture du Folio 2€ très jolie, mais ne m'y suis jamais arrêtée pour autant : ça va changer grâce à toi.
    Pour le livre audio, j'ai beaucoup de mal à m'y mettre : j'ai téléchargé une lecture gratuite des Liaisons dangereuses, en me disant que commencer par une valeur sure serait une bonne idée, mais je ne l'ai toujours pas commencé. Mon esprit vagabonde toujours ailleurs après quelques minutes, et je rate des passages entiers de ce que j'écoute, chez moi ou dans le train. J'attends tes prochaines impressions sur Vera d'Ovaldé ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant que du bon sur Vera et il me tarde de reprendre ma voiture seule (car avec ma petite famille, je me vois mal leur imposer cette écoute !). Bises

      Supprimer
  12. ahhh Zola en livre audio, classe! C'est court, j'essayerai peut-être.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et surtout cela s'écoute !!!!!!!!!!!!!!!!!! Bises

      Supprimer
  13. Ah parfait pour moi qui n'ai jamais lu Zola !!!! Moi j'écoute dans ma voiture, et j'adooooore ! Dommage que je n'aie pas plus de trajets à faire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, merci, je découvre ta technique et franchement j'adore ! Bises

      Supprimer