Lulu, femme nue (premier livre) - Etienne Davodeau ****

C'est en allant fureter chez les copines Evalire, Sylire, Fransoaz et Sophie, que je me suis décidée à découvrir plusieurs œuvres d'Etienne Davodeau. Le premier exemplaire fut Lulu Femme Nue et là, premier constat amer : j'ai réservé le premier tome (mais quelle c.... !) J'en parle à mon A. (spécialiste du genre BD) et, lui, m'assène un terrible « tu sais, c'est pour cela que je ne lis plus de BD car je me suis fait trop avoir par les séries qui ne disent pas leur nom » (encourageant pour la novice que je suis). Ce n'est pas de la faute de la maison d'édition (le titre me paraît bien explicite), c'est juste moi qui ai mal lu : zut, alors, cela commence bien ! Oui, justement.
À l'occasion d'un entretien d'embauche qui tourne mal et une réponse maritale indélicate, Lulu décide de s'octroyer quelques jours de congé bien mérités : marre de servir la soupe à un époux ingrat et grossier, envie de retrouver une certaine liberté, envie de vivre tout court loin du matérialisme de l'existence. Son ado de fille, Morgane, est capable de gérer les deux petits derniers. Alors Lulu navigue à vue, découvre le plaisir de l'amourette et de la confession, prend soin d'elle : elle survit et fait des rencontres plutôt heureuses dans ce tome (la chute prédit une autre tournure dans le second). Son mari, Tanguy, est inquiet, envisage de démissionner et commence à se pochtronner grave. Les amis s'alarment et veillent à enquêter sur la seconde vie de leur copine. 

Une BD douce sur la liberté d'une femme, sur sa quête à se retrouver après tant d'années à s'oublier (pour ses enfants et Tanguy, en particulier) : elle réapprend à désirer et à sourire. Le futur incertain ne lui fait pas peur puisqu'elle ne souhaite plus calculer. Inconscience quelque part, égoïsme pour certains, sursaut salutaire pour d'autres.

Les personnages d'Etienne Davodeau sont loin d'être des apollons : visages cabossés, traits assez ingrats, figures familières, personnalités fragilisées par un vie de labeur sans vraie douceur. Ce qu'il réussit de façon indéniable : la gamme chromatique de ses planches (aux nuances marron, ocre, orangé et bleu gris), les dialogues singuliers, les scènes attendrissantes (le copain au guet, la fratrie -la petite et la grande- au camping sans que rien ne se dévoile, la garde rapprochée des deux amoureux) et puis ses personnages cocasses et attachants (le soutien de près et de loin de l'équipe de copains qui se relaient auprès de Lulu, de ses enfants et de Tanguy, tout en respectant le choix de la miss) et enfin, le scénario bien rythmé.
Un regret : la chute brutale et contestable (dans le sens où elle n'a pas été amenée convenablement : la soirée particulière ne laisse en rien présager la veillée). Rien dans le comportement des individus ne laisse envisager cette hypothèse. Or pour qu'elle devienne naturelle, il aurait fallu glisser quelques éléments le long du récit (ce qui n'a pas été fait)

J'attends la suite avec impatience (vu que j'essaie vainement de la réserver) : quelle galère ! (moralité : ne pas être fute-fute se paie chèrement !)

Éditions Futuropolis

avis :  Sophie, Fransoaz,

emprunté à la bibliothèque (mais cela, vous l'aviez sûrement compris)
Contrainte 
et un de plus pour le challenge de Philippe (GN+GN)
 


26 commentaires:

  1. Pour le coup, il faut absolument lire les deux albums à la suite pour profiter pleinement de cette histoire magnifique. En tout cas je suis ravi : un manga et une BD dans la même semaine chez toi, la révolution est en marche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois que ce n'est pas demain la veille que je vais lire la suite : impossible de réserver la BD n°2 ! Bisous (tu vois, je progresse de jour en jour)

      Supprimer
  2. J'espère que tu ne seras pas déçue du 2e tome (ce fut mon cas). J'avais pourtant adoré le premier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne suis pas sûre de lire le second tome au vu de ma difficulté à réserver la suite ! bisous

      Supprimer
  3. C'est une très belle BD et à moi le film bientôt ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai hâte de découvrir ton ressenti ciné ! bisous

      Supprimer
  4. J'ai fait pire, lire le un et attendre trop pour lire le 2. Dans les séries j'essaie de démarrer quand tout est paru (mais je me fais encore avoir...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois que je vais réitérer ton exploit : à l'insu de mon plein gré !

      Supprimer
  5. Le 1 est disponible à la bibli, pas le 2. J'ai donc renoncé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aurais dû réserver les deux en même temps : pareil que toi, mêmes difficultés à obtenir le tome 2 (je ne comprends pas d'ailleurs)

      Supprimer
  6. Compris pour la tactique bibli !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. maintenant tu es rodée à nos (mes)aventures. Bises

      Supprimer
  7. J'ai eu la chance de pouvoir les lire dans la foulée et effectivement je comprends ta frustration... Je fais partie de ceux qui ont aimé cette fin, j'attends de voir ce qu'il en sera pour toi ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aimerais tellement connaître mon ressenti : j'attends que la situation se dégage !

      Supprimer
  8. Je ne voudrais pas de décourager, Philisine, mais pour ma part je n'ai jamais pu mettre la main sur le second tome... Dommage, car j'avais bien aimé le premier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois que la malédiction va me poursuivre aussi ! bisous

      Supprimer
  9. Je viens juste de lire les deux tomes , la bibliothèque les avaient regroupés, les bibliothécaires ont bien organisées dans mon petit village, elles signalent quand il y a plusieurs tomes .je dois poster mon billet cette semaine un scoop j'ai beaucoup aimé .

    RépondreSupprimer
  10. Sais-tu que ces deux BD viennent d'être adaptées au cinéma avec Karin VIARD comme actrice principale. et justement j'avais envie d'aller le voir pendant les vacances. Florence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, je rajouterai la BA du film après la lecture du second tome. Bisous

      Supprimer
  11. Je retiens qu'il faut les deux tomes absolument avant de commencer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il existe la version complète en un seul volume (ils l'ont éditée avec l'arrivée du film sur les écrans : intelligent !)

      Supprimer
  12. Ma bibli a les deux tomes. Je les ai réservés. Davodeau circule beaucoup en ce moment sur les blogs ! J'aimerais aussi lire "Le chien qui louche".
    Bonne semaine Phili !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai aussi lu la chute de vélo (pas encore chroniqué). Je guette le chien qui louche ! Bisous

      Supprimer
  13. Pas sûr que ce soit un complément du nom (je dirais plutôt une apposition) mais je te l'accorde dans mon immense bonté!
    Je ne lis pas de BD, alors, je passe.
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as raison et tu étais en droit de refuser le lien : n'hésite pas à sévir !!! bises

      Supprimer