Sérum - Saison 1, épisode 1 / Henri Lœvenbruck et Fabrice Mazza ***

Un petit Désherbage, oui mais de qualité ! de Libfly et me voilà aux prises du tout petit premier de la longue série Sérum, concoctée par l'auteur-chanteur-compositeur Henri Loevenbruck et l'énigmatique Fabrice Mazza. Autres particularités : sortie en poche exclusivement donc plus facilement accessible à tout budget serré qui se respecte, pages régulièrement coupées de flashcodes, illustrant l'intrigue visuellement ou musicalement. 
Alors ? et bien, il faut lire la suite... (de mon article et de la série, hé hé !).
Quoi de commun entre l'inspectrice du NYPD Lola Gallagher, le psychiatre sans scrupules aux mœurs douteuses Arthur Draken, la victime d'amnésie redoutable Emily et un homme aux mains tachées de sang recherchant une cassette VHS précise ?
Réponse : le livre Sérum, pardi ! (réponse facile, rouspétez-vous)

Très clairement, ce premier tome met en place les différents protagonistes à la mode d'une série télévisée. Une Lola jonglant entre boulot accaparant et statut de mère célibattante, un Arthur cynique, une Emily appelant à l'aide dans un musée poursuivie par des personnes qui ne lui veulent pas que du bien, là un homme au chapeau aux intentions plus obscures quoique meurtrières etc. On ne voit pas le temps défiler, la cadence s'installe très aisément, le puzzle est amorcé (reste à rassembler les pièces distribuées au cours des épisodes de cette saison 1) : temps réel et passé, flash-backs fréquents et non déroutants.

Je ne suis pas sûre de lire toute la suite (quoique l'épisode 2 me tente beaucoup pour parfaire ma critique). Non pas parce que je n'ai pas apprécié cette lecture, mais j'imagine d'avance les rebondissements multiples et variés, les croisements possibles, les fausses rumeurs. Je regrette foncièrement le choix des auteurs Henri Lœvenbruck et Fabrice Mazza de placer leur histoire à New-York. À aucun moment, je n'ai eu la sensation de découvrir des Américains mais plutôt des franchouillards bien ancrés. Du coup, le fait que les personnages n'adhèrent pas au lieu m'a perturbée. Je reste persuadée que si HL et FM avaient instruit leur enquête en région parisienne, l'histoire aurait pris plus de poids et davantage de véracité. À la fin, on peut découvrir, si on le souhaite, le devenir des personnages lors de l'épisode 2.
On assiste toutefois à un bon script d'un film. Une adaptation cinématographique (ou télévisuelle) semble envisageable : reste qu'il faudra plusieurs épisodes pour constituer une entité (ou alors, un seul suffirait à la conception d'un moyen métrage de 45 minutes, et encore avec beaucoup de broderies autour).
En bref, l'amorce d'une série parfaite pour les vacances estivales.

Editions J'ai lu

Livre lu et reçu dans le cadre du désherbage de Libfly avec le concours des Éditions J'ai lu : merci pour cet envoi et cette découverte.

Ce vendredi 29 juin 2012 à partir de 17h30 : rencontre avec l'auteur Henri Lœvenbruck à la libraire Les quatre chemins (31 rue de la Clef 59000 Lille) organisée avec le concours de Libfly. J'y serai : YES !

14 commentaires:

  1. Bonjour ma Phili, tout cela a l'air bien tentant !
    Bon dimanche :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je passe te voir cet après midi ainsi que chez les autres copines : je n'ai pas été très présente ces derniers. Bises

      Supprimer
  2. Très tentant.... Pour le désherbage, j'ai choisi ad(e)n

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et alors ? Bises. Je guette ton avis dessus.

      Supprimer
  3. tiens, mon comm n'est pas paru !
    je suis en train de lire le deuxième épisode !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là, au contraire, et pour ma plus grande joie, il apparaît ! Le modérateur de mon blog n'a rien refusé (bizarre donc!). Je vais guetter, de ce pas, ton avis sur le second épisode. Je croise ce vendredi l'un des auteurs (qui, à mon avis, n'aura pas de mal à convaincre à l'acheter... je parle bien sûr de l'épisode 2)

      Supprimer
  4. Tout ce qui ressemble de près ou de loin à un script m'agace, donc je passe mon tour sur celui-ci !!! :)

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai vu au salon du livre de Saint-Maur, je n'ai pas été tentée, je ne le suis toujours pas. J'ai eu une mauvaise rencontre avec un livre conçu comme le scénario d'une série télé, cela m'a vaccinée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai la même réaction avec Karine Giebel maintenant.

      Supprimer
  6. J'avoue que cela me laisse comment dire... Ce n'est pas mon truc ce genre de truc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu en perds même ton vocabulaire toujours si élaboré : le deuxième effet Henri ! Bises et merci pour ton passage.

      Supprimer
  7. le troisième tome est sorti avant-hier, je vais aller le chercher demain (je vais essayer !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'auteur hier soir et ai acheté le deuxième. Il y avait en effet le troisième tome sur la table. Pour les quatrième, cinquième et sixième, il faudra attendre septembre, octobre et novembre. Bises

      Supprimer