Aimons-nous vivants !

ma façon toute personnelle de célébrer la fête des amoureux et le joli défi de Sophie !
(parce que j'aime cette chanson et je l'assume)


Comme une envie de dire "je t´aime"
Quand on est au bout de soi-même
Quand il n´y a plus aucune raison de le cacher
Comme une envie de rêver tout haut
Te dire enfin les mots qu´il faut
Les mots faciles qui ont le pouvoir de déranger

Et ce soir
Je veux briser les ponts
Du silence
Franchir le mur du son, le temps d´une chanson

{Refrain:}
Aimons-nous vivants
N´attendons pas que la mort nous trouve du talent
Aimons-nous vivants
S´il faut danser, je veux danser maintenant
Aimons-nous vivants

Aimons-nous debout
Faisons la paix, faisons l´amour entre nous
Aimons-nous surtout
Pour ne plus jamais, jamais vivre à genoux
Aimons-nous vivants

Combien de larmes et de sourires
De mots qu´on n´a pas osé dire?
Dieu que le silence est une arme qui fait souffrir!
Combien d´amours inavouées?
Combien de passions condamnées
Au nom de ceux qui ne pourront jamais en mourir?

Mais ce soir
On va se dépasser
Faire la fête
Au nom de l´amitié, simplement pour chanter

{au Refrain}

C´est vrai, on ne peut pas changer le monde
Je sais, mais c'est bon d'y croire une seconde
Aimons-nous vivants
Maintenant

{au Refrain}
HYMNEAMOUR14FEV

16 commentaires:

  1. Oui, tu as raison, Philisine ! "Aimons-nous vivants". Je viens de lire le si triste billet d'Anis, et le tiens me semble lui faire écho. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, tu as raison : j'ai été influencée par le billet d'Anis et c'est ma façon de penser à elle et à sa famille.

      Supprimer
  2. Tu balances cette chanson juste avant le dodo ? alors que l'esprit se vide... Je vais avoir comme berceuse "Aimons-nous vivants !" ?
    C'est bien parce que c'est toi... pfff....
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci de ton indulgence, ma Syl et bon dodo !

      Supprimer
  3. Joli choix musical, je l'apprécie moi aussi. Je vous ai épargné mes goûts musicaux multilingues, mais j'ai répondu au rendez-vous de Sophie, madame ! Depuis quand Verlaine ne parle plus assez d'amour ? (http://bavardagesetfutilites.blogspot.be/2014/02/la-terrible-chose-que-saint-valentin.html)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et je suis allée voir tes réponses: bravo !

      Supprimer
  4. Tu sais quoi...? Je la connais par cœur... et j'assume aussi ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une copine avec moi ! yes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup cette chanson. Seul problème : elle est liée, chronologiquement, à une période de ma vie pas très heureuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'imagine parfaitement l'époque dont tu parles. Je t'embrasse.

      Supprimer
  6. Je me demande ce qu'est devenu ce chanteur.

    RépondreSupprimer
  7. N'attendons pas que la mort nous trouve du talent, tu as raison ... enfin, François a raison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cette phrase me plaît dans ce texte : je trouve que c'est un excellente citation, à retenir donc. Bises

      Supprimer
  8. moi j'adore de toute façon toute la musique "ringarde"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu sais, quand je vois et je lis ces paroles, je ne les trouve pas ringardes du tout, au contraire même. Et la musicalité de cette chanson reste très moderne avec les trompettes en particulier. Bisous

      Supprimer