Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire - Jonas Jonasson ***

Gros pavé (plus de quatre cents pages), deux histoires en parallèle pour un même héros Allan Karlsson: la première présentant sa fuite de la maison de retraite le jour de son centième anniversaire et la seconde relatant ses exploits historiques (entre les bombes, ses rencontres avec divers présidents ou dictateurs «cultes», son rôle dans la création de la bombe atomique américaine...). Je n'ai pas accroché et suis surtout peu convaincue (ce n'est pas faute d'avoir été attirée par ce livre dont j'ai lu les louanges à peu près partout). Je crois que je me serais bien contentée de l'escapade (drôle) avec des personnages tous plus déjantés les uns que les autres, qui me rappellent le pendant féminin d'Allan, La douce empoisonneuse d'Arto Paasilinna, et la troupe de Petits suicides entre amis du même auteur. La fresque historique, bien écrite au demeurant, donne un arrière goût de Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guénassia sans la même maîtrise (je n'y crois pas et je n'arrive pas à en rire.). A vous de voir. Le lire n'est pas une perte de temps (loin de là !) mais j'attendais mieux (me voilà devenue exigeante maintenant). 

Livre traduit par Caroline Berg -  Editions Presses de la cité

offert à une association

Aucun commentaire:

Publier un commentaire