L'anomalie - Hervé Le Tellier *****

L'anomalie d'Hervé Le Tellier, prix Goncourt 2020, est un roman exceptionnel !


Ce roman exceptionnel raconte un fait impossible : la co-existence de doubles humains, dont une entité a vécu quatre mois de plus que l'autre. Au travers d'un vol d'avion qui s'est répété une fois, Hervé Le Tellier explore le marasme politique, métaphysique, philosophique, psychique et psychologique que génère un tel phénomène. C'est prodigieusement traité par le suivi de différents personnages dont le quotidien va être bouleversé par ces duplications-intrusions, par le staff policier-militaire mis en place pour conserver la sûreté nationale. Le rythme est haletant, le contenu questionne constamment et est surtout très bien écrit et accessible à tout lecteur. L'anomalie annonce une théorie que je ne dévoilerai pas ici pour ménager le suspense, théorie qui se tient de façon extrêmement logique. 

Cet écrit est d'une grande richesse thématique,  sans être pompeuse et avec une belle culture : on sent les avis d'experts (notamment psy, en stratégie militaire, en journalisme...) que l'auteur a pris soin de consulter pour éviter toute porosité intellectuelle, pour éviter toute lacune qui rendrait le discours faillible.

J'ai absolument tout aimé dans cette œuvre magistrale : sa capacité d'anticipation, son immersion dans notre monde actuel avec des réactions présidentielles plausibles, fantasques et drôles, le questionnement métaphysique du vivre-ensemble et du vivre connaissant son futur, les différents styles narratifs (fantastique, polar, romance, un extrait un peu gore,  poétique, épistolaire, journalistique..) qui permettent de relancer l'intrigue, de donner plusieurs souffles au récit. Et puis il y a les petites histoires, celles d'humains qui émeuvent (la sublime Sophia, la fragile Avril, le touchant André,  l'irrésistible Victor, Joanna, David, Louis qui s'accomode bien des évènements). 

Hervé Le Tellier aborde avec L'anomalie differents thèmes de société (les médias, les abus, la désinformation, l'affirmation sexuelle et l'affirmation de soi, la construction d'un couple, ce qu'on est, ce qu'on veut). Il y a des moments drôlatiques (le show à l'américaine, l'interview de Victor, les descriptions des réactions des politiques) et d'autres plus sombres (la déferlante médiatique, les extrémismes, l'indicible). Bref L'anomalie est une œuvre magistrale qui mérite son succès public, son prix Goncourt.

Merci, Monsieur Le Tellier, d'offrir un moment littéraire aussi intelligent et aussi riche (tant dans le fond que dans la forme), aussi bien écrit et instruit, aussi fin, d'avoir construit un univers qui se tient avec une chute redoutable, efficace et logique (comme le reste) : grâce à vous, je me suis évadée, j'ai appris, j'ai réfléchi, j'ai été éblouie et bousculée. Bref j'ai adoré de chez adoré L'anomalie !

Éditions Gallimard

 autres avis : Keisha, Hélène, Nicole, Krol, Antigone, Agathe,

20 commentaires:

  1. Je l'ai fini il y a peu et je suis d'accord, sacré coup de maître ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, un énorme coup de maître, c'est exactement cela !

      Supprimer
  2. Je ne suis pas très attirée par ce genre de thème ; je l'emprunterai peut-être à la bibli pour voir, mais pas sûr, vu tout ce qui me tente par ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. d'un côté, je comprends mais d'un autre côté, ce roman est vraiment génial.

      Supprimer
  3. Oui, un excellent Goncourt (mais je l'avais lu avant, j'avais entendu l'auteur à la radio, ça suffisait!). Original, intelligent et ... lisible!

    RépondreSupprimer
  4. Ton enthousiasme fait plaisir, et exacerbe mon envie de lire ce Goncourt (pour une fois qu'un titre lauréat me fait envie...). Je suis sûre que j'aimerai son originalité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu apprécieras son originalité. Ce roman est vraiment exceptionnel, je n'ai pas d'autre mot.

      Supprimer
  5. "intelligent et riche" - j'aime bien ces mots dans tes remerciements ! Et je les souscris !

    RépondreSupprimer
  6. Voilà un roman dont on parle beaucoup et pour cause ! Apparemment, on adore ou on déteste. Je ne crois pas que je le lirai...
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  7. Une lecture que j'avais trouvé sympathique.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai lu d'autres avis positifs, je le retiens donc pour dans quelques années :) bises

    RépondreSupprimer
  9. Le postulat de départ ne me tentait pas du tout, mais tu sembles si enthousiaste que me voilà qui doute.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime vraiment cet écrit. je ne sais pas si tu l'aimeras. Il est assez clivant.

      Supprimer
  10. Il m'attend à la médiathèque et il m'intrigue drôlement !

    RépondreSupprimer