Ma - Hubert Haddad ***

Indubitablement, Hubert Haddad possède une très jolie plume, sonnante et lyrique et aussi étonnant que cela puisse paraître, j'en reste totalement hermétique. Après Le peintre d'éventail, Ma qui m'a semblé un peu moins lointain, toujours aussi évanescent, n'a pas éveillé le moindre frisson : flûte, alors !
M? par Hubert Haddad
image captée sur le site Libfly.com
Ma est l'histoire avant tout d'un amour fou, celui éprouvé par un jeune Shoichi pour la libérée et troublante Saori, fan absolue de l'haïkiste Santoka. Pour se rapprocher de sa bienaimée décédée, Shoichi va suivre les traces de Santoka, en épouser les chemins de traverse, comme ultime hommage à celle qui fut, pour comprendre la fascination de cette dernière pour le poète. 

Tout aurait pu me plaire dans ce roman où se dessinent des protagonistes attachants, non lisses. Mais comme avec Erri de Luca avec Le Poids du papillon,  je n'arrive pas à m'extasier face aux haïkus suivants 
(page 23):                                                                     (page 101)
C'est ainsi, il pleut                                                           La lune aussi
  je suis trempé,                                                                 je l'aurai vue
  je marche.                                                                        à ce monde adieu.


J'ai eu souvent le sentiment de lire l'enfonçage de portes ouvertes : sûrement trop de symbolisme pour moi !
Néanmoins, le pendant de vie de Santoka est intéressant et j'ai fini le livre : deux bons points, donc !

Editions Zulma

RL2015#8

en LC avec Géronimo (merci, merci, merci de ce cadeau, d'avoir accepté le délai et d'avoir partagé cette lecture avec moi  )


PS: je sais mon absence en ce moment de la blogo, rassurez-vous, je ne lâche rien : je tiens trop à cet univers et aux gens précieux que j'ai rencontrés grâce à lui ! Dans  deux jours (Non, en fait c'est aujourd'hui),  Jemelivre fêtera fête ses quatre ans. Je prévois comme d'hab un petit jeu concours pour gagner... des livres, pardi !

32 commentaires:

  1. Je n'ai lu qu'un recueil de nouvelles de lui, qui m'a beaucoup plu. Et il vient dans ma librairie la semaine prochaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je pense que tu seras la bonne personne pour apprécier Ma. Bises

      Supprimer
  2. Je ne pourrais pas enchainer les haikus... Mais un par ci par là, ça va. Jérôme est plus tentateur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, Jérôme défend très bien le titre. Lui, au moins, est sensible !

      Supprimer
  3. Deux avis très différents que je lis sur ce titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est l'avantage et l'intérêt aussi des LC : présenter des avis le même jour sur une œuvre. Bises

      Supprimer
  4. Bon, voilà c'est dit et je suis prévenue, on peut ne pas aimer cet auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne suis pas sûre de faire l'unanimité sur ce roman. La plume de l'auteur est vraiment poétique. Mais elle ne me fait aucun effet. C'est tout.

      Supprimer
  5. Ah ça me rassure, je suis tout aussi insensible que toi au charme de cet auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y a quelque chose dans sa prose qui me retient, qui empêche les vannes de s'ouvrir. Je ne sais pas pourquoi.

      Supprimer
  6. Tu sais à quel point j'aime Hubert Haddad, même si je n'ai pas terminé son avant dernier roman qui m'est tombé des mains (comme quoi...). Mais ici, j'ai retrouvé tout ce que j'aime chez lui. Le calme, les déambulations méditatives, une ode à la lenteur et une certaine forme de poésie dans ce Japon qui lui va comme un gant.
    Après, je conçois parfaitement que l'on puisse rester hermétique au charme de son écriture et ça ne fait pas de toi quelqu'un d'insensible, heureusement d'ailleurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de ton indulgence. J'aimerais aimer cet univers mais rien ne m'y attache.

      Supprimer
  7. Je n'ai encore jamais lu cet auteur, mais ce titre-ci est fait pour moi, je crois !

    RépondreSupprimer
  8. Je ne suis pas sûre que j'apprécierais moi aussi, mais j'aime beaucoup en général ce que font les éditions Zulma, oh et bon blog anniv. alors :0) Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore les couv' de Zulma. Ensuite je n'ai pas adhéré à toutes leurs publications. Certaines sont d'immenses coups de cœur (comme La Lettre à Helga) d'autres moins comme Ma.

      Supprimer
  9. Zut ! J'avais été assez déçue par La condition magique de Hubert Haddad mais on m'avait dit que Mâ était nettement mieux... pas tellement visiblement :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mâ est intéressant mais pas autant que j'aurais voulu.

      Supprimer
  10. Lu plusieurs bons avis,je l'ai noté. J'espère qu'il sera, un jour ou l'autre, en bibliothèque
    Ah ouiche, 4 ans !! Moyenne section de maternelle... Attention ça commence à être sérieux : plus de sieste l'après-midi à l'école, mais tu auras encore le droit d'apporter ton goûter

    RépondreSupprimer
  11. J'ai toujours Le peintre d'éventail dans ma PAL et moi qui aime la poésie, je l'avais commencé mais sans plus, à reprendre donc ! Ce qui ne fait pas de toi une insensible, saperlipopette, il ne manquerait plus que ça ! Et bon anniversaire à ton bloguinet qui est plus jeune que le mien de 6 mois et 6 mois ça compte en vieillitude de blogo !!! :D Bises ma Phili !♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non, mais tu rigoles ou quoi ????? Six mois de rien du tout, oui !!!!!! Bises quand même

      Supprimer
  12. J'avais aimé Le peintre d'éventails, mais pas du tout Théorie de la vilaine petite fille, qui n'était pas du tout dans le même registre. Celui-ci devrait me plaire... à voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense que oui parce que Ma est proche du peintre !

      Supprimer
  13. Ah, tu n'es pas enthousiaste sur ce coup ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis peut-être trop dure avec cet auteur.

      Supprimer
  14. Un auteur que je n'ai encore jamais lu. C'est étrange d'ailleurs, moi qui aime tant la poésie... peur d'être déçue peut-être...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis surprise de l'apprendre car tu serais à mon avis sensible à son écriture.

      Supprimer
  15. Mince j'en avais lu beaucoup de bien, mais ce que tu dis me refroidit, je crains la poésie immobile en fait....
    t'inquiète on est tous plus ou moins en pointillés sur la blogo en ce moment.
    Je t'embrasse ma Phili.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à toi de ta compréhension. Je ne détiens pas la vérité littéraire.

      Supprimer