D'autres que nous (14, boulevard Saint Michel)

by Axelle Red et Ycare

On n'avait rien, on était tout
On était nous

On n'avait rien mais on était tout
Comme d'autres avant nous

La Photo du Mois # 56 : La Pluie

Le thème fut décidé par Krn qui l'illustre ainsi : « la pluie et tout ce qui en découle, gouttes, flaques, inondations, crues, etc. »

En ces temps de météo agitée, où on récupère en deux heures l'eau qui n'est pas tombée depuis des mois, il ne fut pas trop difficile de trouver une image illustrant le thème. Le plus dur fut d'en repérer une réussie, et là ce fut bien plus complexe.

Donc je vous propose ma préférée, uniquement pour la scène qu'elle représente, à la fois commune, urbaine, complète (puisqu'on voit la pluie qui tombe grâce au contraste avec l'arbre et ses effets sur la voirie, avec de jolies ridules et la formation d'un ru).
Cette photo symbolise la fragilité humaine face aux intempéries (surtout quand celles-ci ont le désir d'être déchaînées).
Et j'admire la dame avec son parapluie, vaillante qui n'abandonnera pas sa promenade, l'écourtant sûrement un peu.
Pour tout vous dire, j'adore cette photo, même si elle est très imparfaite techniquement.
Place à la pluie des autres :

Tag, tag, tag by MTG !

Repéré aujourd'hui chez Mindounet, et hop direct écrit. J'ai mis trente sept minutes (quand je vous dis que je ne suis pas une performeuse !). Bises et un grand merci, MTG, je me suis bien amusée à y répondre...

A : âge mental : je fais mon âge ... 46 ans... même si par flatterie ou pour m'épargner, une partie de mon entourage me dit que je fais bien mes 35 ans (l'autre partie se tait... c'est dire !).
 B: plus grosse peur : la maladie (j'entre dans une phase de vie où un pépin de santé est tout de suite une grosse cata) et l'appréhension de voir mes fifilles chéries prendre leur envol (l'aînée -16 ans- partira tôt ou tard -plutôt tard pour sa mère qui aimerait bien la retenir un peu pour elle- et cette idée me fait pleurer littéralement !)
C : heure ? 18h10
D : dernière chose bue ? une infusion (passée 15h, je passe aux infusions et abandonne ma drogue dure - le café, je précise !)

E: personne la plus facile à discuter avec ? Je me confie rarement sauf aux personnes sûres. La dernière en date, mon ami C. (un grand et rare moment de confidence). Sinon, mon A. a le droit à mes états d'âme mais je garde une part de mystère pour titiller sa curiosité (ou épargner son moral, c'est selon !) 
F : chanson préférée ? Là, tout de suite, j'en ai plein. Celle de Mind the Gap me plaît énormément. Sinon, les deux hits d'Ibrahim Maalouf (True Sorry et Red & black light) sont pour moi le summum de la perfection musicale : il y a une telle intensité une telle charge émotionnelle dans ces deux hits que c'en est fabuleux et je ne vous raconte pas ce que cela donne en live : c'est juste MAGIQUE ! Entendus récemment à Nantes en concert, je ne m'en remets toujours pas ! Sinon, Live to tell de la Madone : une des plus belles chansons au monde.

G : les fantômes existent-ils ? Je ne sais pas et je m'en fiche un peu.
 H : ville d’origine ? Nantes, la plus belle ville du monde (comment cela, je me la raconte ?)
 I : en amour avec ? mon A et nos filles. Ma famille. J'ai beaucoup de chance d'avoir rencontré mon A., beaucoup de chance qu'il me supporte encore après tout ce temps, qu'il m'attire toujours. On vieillit ensemble, c'est chouette. Pourvu que cela dure !
 J : jaloux de ? Non, pas jalouse. J'ai des défauts mais plus celui-là. Je pense que j'ai été jalouse, parce que frustrée. Maintenant que la frustration s'est éloignée et que je me sens plus accomplie, je ne suis plus jalouse. C'est le gros avantage de vieillir : on gagne en sagesse,... enfin, un peu !
 K : envie de tuer quel.qu’un ? Non, mais certains (deux collègues en particulier, deux vrais c......s) de mon entourage professionnel proche m'insupportent à un tel point que je serais ravie de les voir loin, loin, loin, très loin de moi. Je n'irais pas jusqu'à les tuer, mais les éviter fait partie de ma survie psychique quotidienne.
 L : dernière fois où j’ai pleuré ? Aujourd'hui après une scène attendrissante vue à la télé : depuis que je suis mère, je suis devenue hyper sensible, c'est une cata (même mes filles pleurent moins que moi devant un film).
M : mantra : yes, I can !
N : nombre de frères et sœurs : deux frères (et quelle chance !)
O : vœux ? aller bien, vivre en cohérence avec mes idées et faire bouger les lignes !

 P : dernière personne appelée ? La mère d'une amie de ma cadette ... pour récupérer ma cadette qui a fait une soirée anniv pyjama party et a donc découché de la maison !
 Q : question que tu te poses toujours ? Où est-ce ?  Je cherche toujours quelque chose et je suis très bordélique, ce qui n'arrange rien.
 R : raison de sourire ? Il n'y a pas une journée où je ne rencontre pas quelqu'un de sympa, qui me valorise ou rend ma journée chouette !
S : dernière chanson chantée ? Not an addict - K's Choice
 T : heure du réveil ? 9h30 nouvelle heure (10h30 ancienne heure). Je suis une couche-tard et une lève-tard.
 U : couleur de sous vêtement ? Noir ou blanc souvent !
 V : destination de vacances ? Royan, demain pour quelques jours.
 W : mauvaises habitudes ? Manger beaucoup de chocolat noir et boire trop de cafés.
X : je n'aime pas le porno, cela ne m'a jamais excitée. Il y a un côté mécanique et performeur qui m'a toujours déplue fortement.

Y : plat préféré ? une pizza : j'adore, j'adore, j'adore, j'adore !
 z : signe ? Taureau. 

À vous de jouer si vous en avez envie !

I don't care...because Beautiful, you are !

furent mes chansons de l'été et dès que je les entends, j'ai le smile ! (pour faire vieille jeun's !). Bref, en ce jour d'anniversaire de Jemelivre (huit ans, le benjamin de la famille et pépère déjà !), je trouve que les duos Ed Sheeran - Justin Bieber et le frenchie The Avener en featuring avec Bipolar Sunshine donnent une sacré énergie, une envie très entraînante de remuer du popotin et de chanter à tue-tête ! 



PS : un énorme merci aux visiteurs et visiteuses d'un jour, aux amies et amis de toujours, aux fidèles de chez fidèles, à vous tous et toutes qui vous trouvez par hasard ou par choix dans ces pages toutes personnelles et pas toujours sensationnelles... à mon image, assurément ! Je vous embrasse et n'oubliez pas :

BEAUTIFUL, YOU ARE !

Sans amour, nos vies sont dérisoires...

Ce n'est pas moi qui le dis mais un duo d'affinité sororale Les Frangines à fines voix avec leur chanson très douce, entraînante et super sympa à entendre, qui met la pèche pour la journée !
Bref Donnez-moi porte bien son titre, car elle donne beaucoup d'énergie pour ceux et celles qui l'écoutent.

La Photo du Mois #54 : Objet(s) de votre enfance

Le thème de ce mois fut choisi par notre très cher Blogoth67 qui argumente ainsi :
" Vous avez certainement au fond d’un tiroir, dans un placard, un objet (jouet, doudou, livre, médaille…) lié à votre enfance. Remontez vite le temps et merci de nous le faire découvrir ! "

Normalement, j'aurais dû vous dévoiler Ouah-ouah, mon meilleur ami de mes premières années. Mais, malheureusement, ce chien en peluche qui cache en son sein (ventre) un espace vide non négligeable  pour y mettre tous mes secrets et autres pierres, bijoux, dessins faits maison, s'est fait la malle et est en pèlerinage breton. Comme je n'ai pas mis les pieds cet été dans mon petit paradis finistérien, du coup vous allez rater THE star !

De mon enfance, je n'ai gardé que peu de choses (la faute à de nombreux déménagements où entre choisir de garder et gagner de la place dans les camions fut l'objet d'incessantes tractations). L'objet que je vous présente m'est précieux pour deux raisons :
  • il me fut offert par mon père lors d'un de ses nombreux séjours sportifs à l'étranger (ici en Andalousie),
  • il me rappelle une image de moi petite (à trois ans) portant le costume (image prêtée aux élèves de mon ancien lycée lorsqu'il a fallu compléter pour la gazette annuelle de l'établissement une sorte de quizz  de photos de professeurs non reconnaissables parce que beaucoup plus jeunes... Je dois dire que cette photo fut un vrai challenge pour me dépister-) 
J'ai voulu mettre en scène cet objet en l'associant à deux éléments importants de ma vie : un adorable érable japonais (offert par mon cher et tendre qui sait ma passion pour ce type d'arbre et pour fêter notre nouveau "chez nous") et un porte-manteau qui a traversé l'enfance de ma cadette et qui, j'espère, traversera l'enfance d'un.e autre petit.e (le fait que "son" porte-manteau porte "ma" robe est un clin d’œil au soutien de famille et à la transmission !).

Tout cela pour vous dire que cette photo parle beaucoup de moi, de ma famille et de ma vie mais après tout, elle est publiée sur un blog qui se nomme Je me livre donc c'est normal !
Allons admirer les objets des photocopains et des photocopines :