La Photo du Mois # 46 : Drôle(s) de machine(s)

Le thème du mois fut décidé par Amartia.

Alors bien sûr, je n'ai pas hésité ... parce que là où je vis, les drôles de machines pullulent pour le grand bonheur des grands et des petits ! Celle à l'honneur ce mois-ci a quitté la ville et est partie s'installer en Chine.
le cheval-dragon Long Ma  qui arrose tout sur son passage - Nantes 2015
Qu'en pensent les autres ?

A l'heure qu'il est, je ne sais pas

si cette chanson va représenter la France à l'Eurovision 2019, mais je dirais que je suis super ravie qu'elle concoure pour y gagner sa place ! 
Pour l'anecdote, Bilal Hassani, le chanteur, a composé les paroles et la musique avec Madame Monsieur, le duo qui nous représentait à ce concours la session passée. Et pour le clin d’œil, Roi fait écho à  Comme une reine illustrée sur ce blog à l'occasion de l'anniversaire de Je me livre... On pourra dire que la boucle est bouclée !
Un unique souci avec cette chanson (et pas un des moindres) : ma première écoute fut catastrophique (j'ai détesté)... avant de comprendre les paroles, ce qu'elle traduisait et de me laisser porter par la musique et la puissance qui gagne du terrain... Quand je vous dis que j'ai un cerveau lent !

Bienvenue à 2019 !

Je vous souhaite une magnifique année 2019 : qu'elle apporte joie, insouciance et santé et tout ce que vous désirez, à vous et à vos proches !
Image captée de ce site

Et je poursuis mon petit rendez-vous annuel (mon auto-présentation rendue ardue par le peu de lectures chroniquées... c'est comme cela et j'assume !)

Avant de commencer, je dédie ce petit questionnaire à deux inspiratrices : Noukette (qui a lancé ce tag) et Moka (dont le génialissime rendez-vous moi après mois m'enchante)

Je lis donc je suis...(rétrospective de 2018)

Décris-toi : L'inconnue du bar (ou comment passer pour un pilier de bistro en moins de deux ! La discrétion est une qualité que je considère comme saine, rester dans l'ombre ne me pose aucun problème, bien au contraire !)
 
Comment te sens-tu ? en Noces de sel (pour l'air marin, pour l'union-entité de deux êtres)

Décris où tu vis actuellement : L'amas ardent (j'aimerais m'ennuyer davantage...)

Si tu pouvais aller où tu veux, où irais-tu ? (Le dernier gardien d') Ellis Island (je rêve de retourner à New-York, cette fois avec ma petite famille)

Ton moyen de transport préféré : embarquement par les écrans du monde (no comment !)

Ton/ta meilleur(e) ami(e) est : mon étincelle (un roman aussi joli que son titre, à la langue chatoyante)
Toi et tes amis vous êtes : nos richesses (si juste par rapport au thème. Oui, l'amour et l'amitié enrichissent et embellissent ma vie

Comment est le temps ? Un été à quatre mains (le titre et son sens sont magnifiques, l'histoire est ravissante et d'une grande classe)

Quel est ton moment préféré de la journée ? l'ordre du jour (un roman très fort, adoré encore aujourd'hui)

Qu’est la vie pour toi ? Une longue impatience (là, je mens car je suis plutôt du genre lente et patiente du coup)

Ta peur ? nager en Mauvaises eaux (j'aime mon petit confort et une eau peu reluisante m'invite moins à  la balade aquatique)

Quel est le conseil que tu as à donner ? Vivre la chance de leur vie (prendre des risques et sortir de sa zone de confort aident à se dépasser et à grandir. Après, si on est satisfait de ce qu'on a, pas besoin de changer... il ne faut pas être maso non plus !)

La pensée du jour : Evacuation (pensée éminemment politique à laquelle j'ajouterais bien un point d'exclamation !)

Comment aimerais-tu mourir ? C'est le cœur qui lâche en dernier (mourir sans trop souffrir : je reste une chochotte et la douleur n'a jamais été ma came)

Les conditions actuelles de ton âme ? Incandescences  (âme pourtant en repos)

Ton rêve ? la solitude des étoiles (pouvoir s'approcher de ces corps de lumière dont la vue me submerge à chaque fois d'émotion : je suis toujours en admiration devant des ciels constellés)

Éditions précédentes
Je lis donc je suis en 2015

évasion musicale : Alone - Alan Walker

Débarquez-moi...

Je sais que nous sommes tous marqués par la musique de notre adolescence (de notre enfance pour celles et ceux qui en ont quelques souvenirs). J'estime avoir beaucoup de chance d'avoir vécu cette époque musicale de la pop, de la new wave : je l'ai toujours considérée comme créative, bourrée d'énergie, emplie d'espoir. Je ne dis pas que les nouvelles générations sont en manque de repères à ce niveau-là : actuellement de très bons groupes et chanteurs/chanteuses se produisent, innovent à leur façon et arrivent à m'attirer à leur concert (avec mes deux minettes, en général mais pas que...). Je suis nettement moins marquée par les années 60-70 (pérennisées par les immenses groupes Beatles - Pink Floyd - Rolling Stones - Queen etc) : c'est comme cela, question de sensibilité et de goûts. Tout cela pour vous dire que Débarquez-moi a bien vieilli mais impulse toujours autant : tant dans le rythme, que dans les paroles (articulation des mots, phrases qui ont du sens, musicalité des paroles, tempo musical de trente secondes sans paroles, un clip tonique et pas uniquement autocentré sur le chanteur). Le chanteur justement, sémillant à l'époque, a un peu vieilli, usé de la chirurgie esthétique et n'a pas eu une conduite complètement irréprochable. Mais comme d'autres artistes avant lui, Jean-Luc Lahaye règle ses comptes à la justice et on ne pourra pas lui reprocher d'avoir laissé son empreinte lors de son passage musical des années 1980-1990. 

La Photo du mois #45 : Quotidien

Le thème du mois fut choisi par Escribouillages qui argumente ainsi : "Un paysage, un objet, un personnage, un rêve, bref quelque chose de récurrent et qui orne la plupart de vos journées."

Bon, j'ai choisi une image de paysage pas très loin de chez moi : urbanisé avec des instants de végétation domptée. J'ai la chance de vivre dans la vallée d'une rivière avec une forêt juxtaposante, donc les balades sont faciles à trouver et sans utiliser la voiture pour les emprunter.
Allons découvrir le quotidien des photocopains et des photocopines :

ENFIN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Qu'est ce que j'ai cherché cette chanson qui fait partie de la play list de ma séance de zumba (la partie détente, je précise, pour les non-connaisseurs) ! Et ce soir après ma séance, je tente le tout pour le tout et tombe dessus direct. 
Une reprise franco-hispanophone de la chanson Aïcha de Khaled, une Maria que je trouve très très sympa et qui mérite bien sa place sur ce blog. 
Maria - Fabyan & JuanMi

Le jeudi, je me dis

que Pink fait partie des personnalités que j'apprécie (tout comme Lady Gaga, mais cela, vous le savez déjà). Try est une chanson bourrée de feel good, qui me donne une énergie et une pêche lorsque je l'entends.
Je la dédie à une jeune fille qui vient de perdre son papa dans des circonstances affreuses, une ado que je ne connais pas mais à qui j'adresse toutes mes pensées, en espérant qu'elle aura la force, la volonté, la pugnacité, l'intelligence, la fantaisie de son père qui a oublié un temps qu'il était tant aimé et admiré.